AccueilAccueil  PortailPortail  Carte  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TroiTanTerre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Jeu 21 Aoû - 16:25

[15 novembre]







Le petit groupe sortit de la salle
rectangulaire pour emprunter un chemin plus large que le précédent ;
celui-ci était pavé de grandes dalles uniformes et sans aspérité. Seules les
jointures qui les unissaient creusaient de petits sillons. Même un être plus
grand n’aurait pu voir le plafond qui, une fois les yeux habitués à l’obscurité
ambiante, révélait des centaines voir des milliers de petits points brillants.
Comme des étoiles, mais sans leur configuration habituel qui permettait aux
voyageurs nocturnes de se repérer dans les terres du nord. Les deux elfes et le
sorcier avaient l’impression de marcher paisiblement lors d’une nuit d’été.




Un léger courant d’air les
accueillit lorsqu’ils passèrent un coude vers la gauche. Une salle devait se
rapprocher et aspirer l’air chaud du tunnel vers ses hauteurs tout en
l’échangeant contre l’air froid qu’elle possédait. Le trio ralentit l’allure
afin de voir ce qui les attendait.




En l’occurrence, ils virent trois
énormes masses voûtées. Elles n’étaient pas spécialement plus grandes qu’un
elfe mais semblaient considérablement plus larges, sans compter l’épaisse
carapace de cuir qu’elles paraissaient porter. Dans la pénombre, ils aperçurent
également une poignée de créatures plus petites qui sautillaient sur place.
D’un commun accord visuel, Zelda, Evans et Eileen passèrent à l’assaut :
les chefs-gobelins étaient des créatures à prendre par surprise et vitesse.




Du coin de l’œil, la souveraine des
elfes sylvains aperçut un jeu de carte en bois posé sur le sol lorsque leurs
adversaire se levèrent. Ils jouaient donc aux cartes lorsque une masse de cinq
gobelins-compagnons les prirent de court ; ils avaient ignoré leur
importance et le payait sur le moment.. Les membres du trio reçurent quelques
vilaines balafres mais ils réussirent à tuer leurs adversaires du moment. Ce
fut au tour de leurs supérieurs d’être réceptionnés. Ou du moins ils se mirent
à poursuivre le sorcier et les deux elfes dans une course calculée. Chacun
termina sa course dans, respectivement, une gerbe de flamme, un tourbillon de
pierres et des lianes à nœuds coulissants. Ils se regardèrent sans rien dire et
continuèrent leur route.




Ce sentier-ci était moitié plus étroit que le précédent
et fut assez court. Au bout du compte et à leur grand désarroi, ils tombèrent
sur une salle totalement vide. Au centre, ils se demandèrent les uns les autres
ce qu’il pouvait y avoir. Lorsque soudain un son de métal tiré d’un fourreau
retentit : quatre statues, qui n’avaient pas attiré leur attention se
déployèrent des coins de la pièce.




« J’ai déjà entendu parler de
ces créatures. Parfois, dans certains lieux, il se peut
que l’on tombe sur une statue animée, création d’un sorcier ou d’un elfe. Cette
être aurait trouvé le moyen d’insuffler, en emprisonnant un esprit à
l’intérieur, la vie à ces blocs de pierre.J’ignore de quelle
façon nous pourrions les détruire…ce qui est certain, c’est qu’elles le peuvent
très facilement. »




Son dernier ordre fut de fuir. Le trio se mis donc à courir
le plus vite possible, esquivant les coups de massues qu’essayèrent de leur
administrer deux des statures animées. Par bonheur, la sortie suivant était
très étroite et tout juste assez haute pour qu’un être de moins d’un mètre
cinquante y passe. Ils courbèrent l’échine et s’enfuir le plus vite possible
dans le tunnel salvateur.



Ils débouchèrent, la respiration haletante, dans une
salle circulaire qui présentait le même plafond étoilé et le même air qu’un des
tunnels précédents. Ils traversèrent la salle mais rien ne semblait arriver…








[Bon, je vous laisse continuer. Mais si l’envie m’en prend,
je crois que j’en posterai d’autres prochainement…n’oubliez pas de modifier vos
barres de vie et de magie ! ;) ]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Ven 22 Aoû - 15:45

[Ouaip, t'inquiète. Sourire]


[15 novembre, 10h37]

Pris de court par la décision de Zelda, Evans était sorti le dernier de la salle des quatre statues. Lorsqu’ils eurent vérifié qu’ils étaient seuls dans la nouvelle salle, il plaqua son homologue contre le mur avec sa main gauche et la regarda droit dans les yeux.

- Vous m’auriez laissé parler, cracha-t-il avec quelques postillons, j’aurais pu vous dire qu’Arcane, l’homme que vous avez laissé mourir au temple du feu, m’avait déjà parlé de ces créatures, qu’il suffisait de les faire imploser de l’intérieur et que c’était exactement la façon dont nous les avions vaincues au dernier temple ! Vous le sauriez si vous ne vous seriez pas cachée dans un coin pendant le combat !
Il la fixa quelques secondes sans rien dire, le visage rouge de rage, puis il la lâcha brutalement et la poussa pour qu’elle avance la première dans la salle suivante.
- Vous recommencez à donner des ordres et je vous tue.
Alors qu’ils pénétraient prudemment dans la pièce, un brouillard impénétrable apparut, surprenant les trois aventuriers. Ils se resserrèrent alors, formant un triangle compact. Ils ne bougèrent pas, cherchant des yeux l’origine du brouillard, puis quatre yeux rouges apparurent, quatre yeux qui se rapprochèrent d’eux pour laisser apparaître leur corps. C’étaient des centaures démoniaques, plus puissants que les centaures habituels. Evans en avait déjà entendu parler, mais il n’avait jamais eu l’occasion d’en voir un. D’ailleurs, il aurait préféré ne jamais en voir vu lorsqu’il reçut une flèche dans l’épaule droite, le faisant tomber sur le sol. De nouveaux centaures apparurent. Cependant, il ne savait pas si c’était sa blessure qui lui faisait voir ces créatures, si elles provenaient des deux autres centaures ou si elles étaient réelles. Avec le peu de force qu’il lui restait, étendu sur le sol en terre dure, essayant de se rapprocher du mur, il fit apparaître quatre soldats mythiques d’Háwyn, qui tueraient sans grande difficulté les créatures. Adossé contre le mur, Evans retira délicatement la flèche avec sa main gauche, laissant couler le sang sur sa tenue de voyage. Il referma la plaie avec les pouvoirs de l’amulette, mais malheureusement, la douleur resta. Se relevant avec difficulté, il fit signe aux autres d’avancer derrière les deux derniers soldats mythiques d’Háwyn. Le sorcier suivit le groupe lentement, se tenant le bras droit sans cesse.
Ils arrivèrent ensuite dans une salle beaucoup plus grande, apparemment calme. Trop calme. Sans qu’ils s’y attendent, un griffon les survola, essayant d’arracher la tête d’un membre du groupe, qui s’était aussitôt baissé. Se lâchant le bras une seconde, Evans envoya une boule de feu vers une patte de la créature. Les soldats mythiques se transformèrent en un géant de feu, qui sauta pour s’agripper au monstre. Alors qu’un combat titanesque se déroulait, Evans mit son bras autour de la taille d’Eileen, lui faisant comprendre qu’il ne fallait pas qu’elle avance. Finalement, le griffon implosa grâce aux pouvoirs du géant, qui se dissipa aussitôt après.
Reprenant leurs esprits, les trois guerriers s’avancèrent vers la salle suivante, qui ressemblait en tous points à celle qui était au temple du feu. Un autel était au centre de la pièce, où attendait un coffre, derrière les marches. Alors qu’Evans et Eileen contemplaient ce qui contenait le but de leur visite, Zelda se précipita vers l’autel. L’épée déjà rangée dans son fourreau, ignorant la douleur qu’il ressentait, le sorcier lâcha sa future épouse pour s’élancer vers l’elfe sylvain. Il la fit tomber juste avant les marches, la retourna et la frappa de toutes ses forces en plein visage. Inconsciente, elle n’était plus une menace pour le moment. Il fit signe à Eileen de surveiller la Souveraine puis gravit les marches et attendit devant le coffre que la voix qui lui avait parlé la dernière fois retentisse à nouveau.


[Comme ça, je ne serai pas obligé de te faire perdre un bras. Sourire
Tu devrais me remercier ! Lool

(Et puis j'ai tenu parole : j'ai fait mon RP aujourd'hui. Sourire)]


P.S. Zelda : n'oublie pas de changer tes points de vie ! Lool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Dim 31 Aoû - 21:28

["Bon ben boilà", dit-elle le nez en sang.
Puisque je suis inconsciente, je te laisse faire la voix, na! ^^]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Mer 3 Sep - 21:53

[Je ne connais pas l'énigme.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Mer 3 Sep - 22:53

[Moi non plus...XD
Bon, j'en cherche une dans ma mémoire. ;)]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 1:31

[Je peux faire un "Monsieur et Madame" ? Lool]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 16:02

[Je cherchais un truc un peu plus...mystérieux et en rapport avec l'histoire que nous écrivons!! ^^

=>

Qu'est-ce qui a des racines que personne ne voit,
qui est plus grand que les arbres,
qui monte, qui monte,
et pourtant jamais ne pousse?




:zen: ]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 17:02

[Merci Glouglou ! Lool
(J'avoue que celle-là je ne trouvais pas, bien que je n'aie cherché que 30 s ^^)]


[15 novembre, 10h56]

La voix ne se fit pas attendre. Lorsque le sorcier se trouva sur l'autel, devant le coffre contenant l'immense trésor, un murmure engloba la pièce et, se faisant de plus en plus net, laissa place à l'énigme.
Qu'est-ce qui a des racines que personne ne voit,
Qui est plus grand que les arbres,
Qui monte, qui monte,
Et pourtant, jamais ne pousse ?

L'énigme paraissait beaucoup plus dure que celle qui avait été posée au temple du feu. Tournant en rond, Evans réfléchit. Si la chose avait des racines et était plus haute que les arbres, elle devait forcément commencer dans la terre et être très voyante. Qui continue de grandir sans pousser... C'était forcément quelque chose de naturel, quelque chose qui n'avait pourtant rien à voir avec les plantes. Le Souverain se rappela du temple du feu et des journées qui avaient précédé : le voyage alors que Calfalas était assiégée, les quelques jours tranquilles passés au volcan des Brumes... Or, un volcan était en quelque sorte une montagne. On savait que le volcan des Brumes avait gagné des centimètres depuis les siècles où les dragons existaient encore, mais on ne savait toujours pas comment c'était possible.
- Une montagne ? lança-t-il distinctement, attendant avec appréhension la réponse de l'imposante voix.
- La Montagne vous porte bonheur, monseigneur,
Car de l'Eternel pouvoir que contient le coffre,
Ressortira l'Eblouissant éclat des amulettes,

Lorsque celles-ci seront Exposées devant vos yeux.
La Déesse de la terre, Rindra, vous souhaite la bienvenue, elfe sylvain, dans ces lieux,

Ainsi que bonne chance.
Dans son immense bonté, la moitié de ses pouvoirs vous revient,
En tant que digne héritier de la maîtresse de la nature.

Le même déclic que la dernière fois retentit, et le coffre s'ouvrit. On ne voyait pas le fond, éclairé par une source lumineuse magique. Evans plongea sa main dans le coffre, comme il l'avait déjà fait, et en ressortit l'amulette, cette fois en forme de d'arbre. Bien que la tentation fûsse grande, il ne la mit pas autour de son cou. Il descendit les marches calmement, tenant devant lui l'objet si précieux, et s'approcha d'Eileen. Celle-ci se pencha et se laissa mettre l'amulette, faisant apparaître pendant quelques secondes un aura autour de sa silhouette. Evans recula et sourit. Un nouveau déclic retentit, puis une porte dérobée faite de bois apparut au fond de la salle.
- J'espère que tu te sentes apte à te faire passer pour une mendiante.
Il lui fit signe de cacher l'amulette sous sa tunique comme il le faisait puis il fit soulever le corps inerte de Zelda par un lit de flamme qui avançait devant eux. Lorsque la porte s'ouvrit, ils découvrirent un tunnel relativement étroit, menant certainement à la surface. Ils se baissèrent et alors et entamèrent le long retour à la clairière...


[Je continuerai tout à l'heure, là je dois y aller.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 17:53

[Ça me va! ^^]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 20:54

[15 novembre, 11h08]

Ils sortirent du tunnel par une trappe cachée dans le sol du couloir menant à la première salle du temple. Leur corps était couvert d'égratignures, les parois du tunnel étant si étroites qu'ils avaient par moments dû ramper. Lorsqu'ils arrivèrent dans la clairière, l'édifice disparut, laissant place aux ruines qu'ils avaient vues à leur arrivée.
- Deux heures, commenta Diboan en s'approchant d'eux. Que lui vaut son état actuel ? demanda-t-il en regardant avec indifférence le visage ensanglanté de Zelda.
- Elle m'a irrité, répondit Evans en souriant.
- Tu y es allé fort tout de même.
Le Souverain posa l'elfe sylvain contre un arbre, inspira, puis gifla à plusieurs reprises le visage de la Souveraine.
- Allez, on se réveille !
Diboan et Eileen regardaient côte à côte la scène à quelques pas de l'arbre. Evans se releva, ordonna au chef de la garde de surveiller la prisonnière puis emmena Eileen dans la forêt, à l'abri des regards indiscrets.
- Bon, ne bouge pas.
Alors que l'elfe regardait le sorcier avec surprise, celui-ci déchira ses vêtements.
- Tu enlèveras tes sandales avant de monter à cheval. Maintenant, roule-toi dans la terre.
Eileen s'exécuta difficilement, refusant d'avoir l'air d'une mendiante.
- Voilà, conclut le Souverain en regardant l'état désastreux de la jeune elfe. Attends, il manque quelque chose.
Ecartant sa main gauche de lui, il frappa Eileen, la faisant tomber par terre. Il se précipita alors pour la relever, se maudissant pour avoir osé faire mal à celle qu'il allait bientôt épouser.
- Je suis désolé, Eileen. Le temps qu'on arrive à Celedae, un hématome apparaîtra sur ton visage. Et n'oublie pas de bien dissimuler l'amulette, je ne veux pas que quelqu'un la voie.
Ils retournèrent ensuite au centre de la clairière, le bras gauche d'Evans autour de la taille d'Eileen pour s'excuser et lui montrer qu'il s'en voulait.
- Que s'est-il passé ? s'enquit Diboan à leur retour, remarquant l'état de l'elfe de la nuit.
- Oh, rien de bien grave. Enfin, ce n'est qu'un état temporaire.
Ils s'assirent alors tous en cercle par terre pour manger, une poignée de gardes patrouillant autour d'eux seulement. Le repas était tendu, Zelda regardant avec mépris le meneur du groupe pour l'avoir assommée, Eileen refusant de parler à celui-ci pour ne pas l'avoir prévenue avant et Diboan ainsi que les autres hommes observant avec curiosité le couple. Lorsqu'ils eurent fini, ils rangèrent toutes leurs affaires dans les sacoches que portaient les chevaux et montèrent sur ceux-ci, Eileen pieds nus. Ils prirent aussi le soin d'attacher Zelda à trois chevaux - le sien et celui de deux guerriers, à la grande surprise de ceux-ci -, puis ils se mirent en route en direction de Celedae, Diboan en tête.


[Et voilà pour la contrée de Mithgalad. Sourire]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: TroiTanTerre   Sam 6 Sep - 22:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TroiTanTerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
TroiTanTerre
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Autre :: Salle des archives rps :: Contrée de Mithgalad :: Les ruines des temps perdus :: Temple de la Terre-
Sauter vers: