AccueilAccueil  PortailPortail  Carte  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fin d'une ère

Aller en bas 
AuteurMessage
Mia Gil'Sayan
Elfe de la nuit : Souveraine déchue
Elfe de la nuit : Souveraine déchue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3944
Age : 27
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 22/05/2006

Caractéristiques
Etat physique: bon
Statut: Artisan

MessageSujet: La fin d'une ère   Dim 11 Oct - 0:02

[25 novembre 20h]

La nuit était déjà tombée sur l'océan et la lune émergeait péniblement de derrière les montagnes, tant et si bien que la vision de Mia était fortement réduite. Elle entendait le roulement des vagues, mais ne voyait pas grand-chose. Elle savait quelle direction prendre, mais se demandait si elle saurait repérer les quelques petites îles qui lui permettraient de se reposer en chemin. Respirant un bon coup, elle décolla.

Le lever de soleil était magnifique. La souveraine avait fait une petite halte sur une île déserte, trop petite pour la colonisation, tout juste bonne à offrir un lieu de repos aux oiseaux et en l'occurrence, à elle. Les vagues, couleur de feu, venaient lécher le sable de la plage qui occupait tout le pourtour de l'îlot. Un unique arbre trônait, près du centre de l'étendue terreux, à quelques mètres à peine de la mer. Le ciel rougeoyant était dépourvu de nuages. Il annonçait une belle journée. Après avoir mangé un fruit, Mia quitta son abri.

La journée touchait à sa fin. Mia apercevait le rivage. L'île d'Asha n'était plus très loin. Dans un dernier effort, elle commanda au vent de l'y emmener plus vite encore. La souveraine se demandait où elle avait trouvé cette force. Jamais elle n'avait volé aussi vite aussi longtemps. Comme poussée par l'espoir d'arriver avant ces agresseurs, de pouvoir leur reprendre l'amulette et donc de réparer ses erreurs, elle n'avait pas senti la fatigue. Elle n'avait eu besoin que d'une halte. L'Elfe pouvait maintenant discerner les vagues se fracassant contre la falaise. Un orage se préparait. Des nuages noirs obscurcissaient le ciel et au loin, les éclairs zébraient déjà le ciel. Heureusement, encore quelques minutes et Mia poserait ses pieds sur la terre ferme. Il se mit à pleuvoir, doucement d'abord, mais il tomba rapidement des trombes d'eau. La souveraine voulut atterrir, mais ses pieds ne la portèrent pas, si bien qu'elle s'écroula sur le sol. Toute la fatigue qu'elle avait refoulé s'abattit sur elle avec la même ardeur que la tempête. Les vagues venaient maintenant se briser contre les rochers avec fracas. La souveraine, trempée jusqu'au os, ne parvenait pas à bouger. Elle était consciente, mais son corps ne voulaient plus lui obéir. Un éclair déchira le ciel, tout proche. Le vacarme assourdissant hérissa les poils de l'Elfe. Elle ferma les yeux et s'évanouit.

Mia se réveilla en sursaut. Elle se sentait encore fatiguée, mais elle pouvait à nouveau bouger. Ses vêtements craquèrent quand elle approcha ses doigts glacés près de son visage. Une fine couche de gèle parsemaient ses vêtements. Prenant conscience des risques, elle se leva rapidement et fit une brève inspection. Elle avait froid, elle était un peu engourdi, mais il n'y avait pas de perte à déplorer... pour le moment. Il fallait qu'elle trouve un moyen de se réchauffer. La tempête s'était calmée, mais il avait commencé à neiger. La première chose à faire était de trouver des vêtements secs. Mia se mit à marcher lentement. Ses pas étaient peu assurés et peu fluide; elle était secouée de tremblements. La souveraine pensa à user de son pouvoir, mais elle mit bien vite cette idée de côté. Son voyage l'avait épuisé, autant mentalement que physiquement. Quand elle se voyait marcher, elle n'osait penser à l'état de son esprit. Son avancé fut pénible, mais elle parvint à rejoindre la forêt. Sous le couvert des arbres, la neige était moins présente et l'air y était moins frai. Mia savait qu'elle ne devait pas s'arrêter, pas maintenant.

La souveraine marchait depuis plusieurs minutes sous le couvert des arbres. Sa démarche prenait de l'assurance à mesure que son corps se réchauffait. Elle sortit soudainement de la forêt et fit face au port d'Hîthgaer. Elle s'arrêta net. L'Elfe aperçut devant elle, dans le port, un campement abandonné. La magie imprégnait fortement tout le lieu, si bien que les yeux de Mia lui piquaient. Elle avança cependant, car une chaleur inhabituel émanait de l'autre côté du campement. Elle se sentait attirée par quelque chose, elle avançait sans savoir où ça la mènerait. En arrivant devant un immense bateau, elle sut qu'elle avait trouvé ce qu'elle cherchait. Elle s'approcha, monta sur le pont et descendit dans le navire. Mia entra dans une pièce plutôt confortable et découvrit un journal posé sur une table. D'un geste hésitant, l'Elfe s'avança et le ramassa. Elle se mit à lire la dernière page et le laissa tomber à terre, sous le choc. Elle comprit.

Il avait réussi, Il était parvenu à ses fins, Il avait changé la face du monde. Elle était arrivée trop tard. La souveraine comprit qu'Evans avait abandonné le campement parce qu'il avait gagné et que plus aucune guerre interne ne sévirait pendant très longtemps. Mia avait perdu.

L'Elfe tomba à genou. Tout allait changer, plus rien ne serait pareil. Il faudrait retrouver ses repères, faire face à de nouvelles menaces, faire preuve de prudence. Elle se mit à pleurer à chaudes larmes. Son univers volait en éclat. Tout ce qu'elle avait voulu protéger venait de disparaître en fumée. L'inconnu lui faisait peur. Mia se coucha et, secouée de sanglots, resta là sans bouger, laissant le temps s'écouler. Elle ne voyait plus aucune raison de se battre. Malgré les bonnes intentions du sorcier, elle avait un mauvais pressentiment. Evans était-il capable de s'imposer de l'autre côté de la mer? Ne voyait-il pas trop grand? Elle ne voulait pas voir son monde à feu et à sang. La guerre avait déjà fait trop de mal. Elle ne voulait pas en vivre une deuxième qui pourrait cette fois réellement signifier la fin des Terres Oubliées... la fin des Elfes et des Sorciers...

Le journal gisait toujours au sol, un peu plus loin. Sur le papier, on pouvait voir une écriture soignée, voluptueuse et dur à la fois.
C'était la page datée de la veille.


25 Novembre, campement en forêt, Île d'Asha


Aujourd'hui est un grand jour, aujourd'hui enfin, je vais pouvoir mettre mes plans à exécution. Les soldats que j'avais envoyés en territoire sylvains sont revenus avec l'amulette du Vent. Je n'en ai pas cru mes yeux, comment Mia avait-elle pu se laisser berner si facilement. C'est d'un pathétique. Je la pensais plus intelligente que ça, mais peu importe. Les Terres Oubliées vont bien réapparaître aux yeux des hommes! Je vais enfin pouvoir étendre mon pouvoir jusqu'au delà des mers. Je pourrais leur faire comprendre mes valeurs et leur inculquer les bonnes manières.
Mon Eileen, j'espère que tu m'accompagneras et que nous vivrons heureux sur ces nouvelles terres pleines de promesses. Nous n'aurons rien à craindre, je t'en fais le serment. Les humains de là-bas n'ont aucun pouvoir, ils sont faibles. Je t'offrirai ce monde, un monde merveilleux, tu auras tout, tout ce qu'il y a de mieux.
C'est l'heure...

_________________

Avant de vouloir changer le monde, changeons notre comportement, car en changeant notre comportement, on change le monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La fin d'une ère
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti passe sous l'ère Natcom
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Mission de rang D : Préparation d'une nouvelle ère
» Politik ayisyèn à l'ère hellénistique: amitiés à un ennemi "jury"
» 1 ère fig. (wip) de la Waaagh de bour'pif l'tégneu!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Contrée de Gilond :: Ile d'Asha-
Sauter vers: