AccueilAccueil  PortailPortail  Carte  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Le palais   Dim 24 Juin - 15:40

Plus tard, quand la ville fut prise, Evans se dirigea vers elle avec Artnëos. Leurs chevaux avançaient calmement, comme si ce n'était qu'une promenade. Les deux hommes pénétrèrent dans la capitale, après avoir fanchi ses portes. Les morts ennemis, puisqu'ils avaient réussi à limiter leurs propres pertes en un nombre infime proportionnellement à la bataille, étaient déplacés par les pirates. La voie était donc libre, bien qu'elle était faite de pavés tâchés de sang.
On ne doit pas avoir perdu plus de 800 hommes, donc pas plus de 1250, si on compte les morts de la nuit. Si mes calculs sont exacts, il doit nous rester 12'750 soldats sur les 14'000 que nous avons emmenés. Heureusement, il nous reste aussi 14'000 pirates sur l'Ile d'Asha...
Ils se dirigèrent vers le palais. Quand ils y furent arrivés, on leur ouvrit comme si Evans avait toujours été le maître des lieux. Ils descendirent de leur monture et entrèrent.
Je n'ai jamais rien vu d'aussi beau !...
Le palais était somptueux. L'or était la couleur principale du bâtiment. Mais les deux sorciers n'étaient pas là pour visiter. En tout cas, pas pour l'instant... Ils entrèrent dans la salle principale et ils y trouvèrent le chef pirate et Tardeck, son second. Ils étaient entourés d'une dizaine de gardes. Il y avait à côté d'eux un homme. Il était à genoux et il regardait droit devant lui. Ses mains étaient attachées dans son dos.
- Qui est-ce ? demanda Evans, en regardant sire Faldio.
- C'est le chef de la garnison de la ville, lui répondit l'autre.
- Ah ?
Il esquissa un sourire en voyant le prisonnier, puis il regarda de nouveau les deux pirates.
- Comment cela s'est-il passé de votre côté ?
- La plupart des hommes de la garnison était de votre côté de la ville
, répondit Tardeck. Nous n'avons eu aucun mal à entrer.
- Nos troupes parcourent actuellement la ville en recherchant d'éventuels résistants
, enchaîna sire Faldio. Ils vont bientôt être rassemblés devant le palais. Vous allez pouvoir prendre le pouvoir. Ah, j'ai une surprise pour vous ! lui dit-il en souriant.
Une femme et un enfant d'environ 15 ans entrèrent, escortés par cinq pirates.
- Qui sont-ils ? leur demanda Evans, curieux.
- C'est sa famille...
Il jeta un coup d'oeil au prisonnier. Evans, de bonne humeur grâce à cette nouvelle, s'accroupit face à lui. Il laissa trente secondes de silence avant de lui demander calmement :
- Savez-vous qui je suis ?
L'homme fit un signe de la tête négatif.
- Savez-vous où est votre Souverain, sire Gil-Nalìn ?
- Il est à Gilond
, lui répondit-il finalement. Et il vous fera payer cet affront !
Evans jeta un coup d'oeil amusé à Artnëos.
- Je vais être clair... Vous allez me proclamer Souverain des sorciers devant les habitants de Calfalas. Si vous me désobéissez une fois, je fais couper les mains de votre femme. Si vous me désobéissez une deuxième fois, je la fais brûler vive sur la place du palais et je fais en sorte que votre fils vive toute sa vie dans une prison de l'Ile d'Asha. Bien sûr, si vous me désobéissez en public, rien qu'une fois, je fais couper les mains de votre femme et je passe directement à la deuxième sentence. Souhaitez-vous m'obéir ?
L'homme accepta, voyant qu'il n'avait aucune possiblité de lui échapper. Il fut relevé par deux pirates, puis ils se dirigèrent tous vers le balcon du palais, celui où Nathanaël faisait ses déclarations publiques. Là-bas, ils détachèrent les mains du chef de la garnison et Evans lui chuchota quelque chose à l'oreille. Après quoi celui-ci, avec un air solennel et ne montrant pas sa peur, déclara aux habitants, qui étaient déjà tous rassemblés devant le palais :
- Sire Gil-Nalìn, ainsi que ses hommes, ont été tués au combat sur la plage de Gilond par les Elfes. Ceux-ci ont trahi notre Souverain car il a fait la paix avec les pirates. C'est pourquoi son second, sire Dablord, est revenu avec l'armée pirate pour protéger la ville. Malheureusement, j'ai cru que c'était une attaque et lui a cru que les Elfes contrôlaient la ville. A présent, sire Dablord devient officiellement le nouveau Souverain des sorciers.
L'homme recula pour laisser la place à Evans.
- C'est un affront à Nathanaël qu'ont fait les Elfes ! Nous allons donc fortifier encore plus la ville et nous protéger de toute attaque ! Nous allons renforcer les frontières et nous vaincrons les Elfes ! Maintenant que je suis votre Souverain, je me dois de donner quelques règles... finit-il en changeant de ton.
Artnëos s'avança sur l'ordre d'Evans et brandit un parchemin qu'il lut. Il l'avait écrit lorsqu'ils étaient au Volcan des Brumes...
- Article I : tout habitant du domaine de sire Dablord doit fidélité et obéissance au Souverain.
Article II : tout signe de trahison sera sanctionné par la torture et la mort. S'allier avec un Elfe ou avec un sorcier qui a rejoint leurs rangs est une trahison !
Article III : personne ne peut utiliser une quelconque embarcation sans l'accord d'un des représentants du Souverain.
Article IV : voici la liste de ses représentants : moi, Artnëos Dablord, frère de sire Dablord, suis nommé général de l'armée du Souverain et chef de la garnison de Calfalas. Sire Enock Faldio, ancien chef pirate, est nommé chef de la flotte du Souverain et gouverneur de l'Ile d'Asha. Sire Tardeck Bloone est nommé chef de la garnison de Thorerd. Sire Oldy Pänis est nommé général des frontières.
Article V : tout refus face à un ordre d'un de ces représentants est considéré comme de la trahison.

Quand Artnëos eut fini, les hommes qui étaient sur le balcon rentrèrent dans le palais, sous l'approbation de la foule, qui croyait parfaitement la déclaration de l'ancien chef de la garnison de Calfalas. Evans chuchota quelques mots à Artnëos. Celui-ci chuchota à son tour quelques mots aux 5 gardes qui avaient accompagné la femme et l'enfant du prisonnier. Dans les minutes qui suivirent, ils n'étaient plus de ce monde. L'ancien chef de la garnison de Calfalas, sa femme et son enfant moururent, poignardés. Leurs corps furent emmenés en dehors du bâtiment. Evans, Artnëos, Enock et Tardeck s'assirent dans des fauteuils, autour d'une table basse.
- Qu'aurais-je fait si vous aviez été tué il y a un an, demanda en souriant Evans à son frère.
- Oh, sûrement des bêtises ! C'est une chance que vous soyez venu dans mon village ! Si nos parents m'avaient laissé avec eux, je serais peut-être mort aussi...
Ils se mirent à rire tous deux, puis Evans, ayant repris son sérieux, dit aux trois hommes qui étaient auprès de lui :
- Sire Bloone, allez à Thorerd avec 2'000 hommes. Ne les attaquez pas. Leur chef, Pänis, est de mon côté. Expliquez lui la situation, et il vous donnera la ville comme un cadeau. Envoyez le ici avec le cavalier qui est sous mes ordres. J'ai quelques projets pour lui...
- Vous avez l'intention de faire de lui ce "sire Oldy Pänis" dont Artnëos parlait ?
demanda Enock.
- C'est exact. Quant à vous, sire Faldio, retournez sur l'Ile d'Asha et ramenez-moi 9'000 soldats. Il vous en restera 5'000 pour protéger l'île, ce qui est suffisant. Vous pourrez ensuite y retournez pour surveiller la côte.
- Comment comptez-vous répartir les soldats ?
demanda Tardeck.
- Nous avons 26'750 soldats, dont 12'750 avec nous. Je compte en laisser 5'000 sur l'Ile d'Asha, 5'000 à Thorerd, 10'000 ici, à Calfalas et le reste à protéger les points sensibles des frontières. Il y en aurait donc à peu près 6'750.
- Bon, je dois partir si je veux protéger à temps Thorerd,
déclara Tardeck.
Les deux pirates se levèrent, saluèrent les deux sorciers et sortirent du palais pour aller retrouver leur garnison. Evans et Artnëos, eux, allèrent dans une auberge sur demande d'un de leurs subordonnés. Les propriétaires du commerce refusant de se soumettre, Evans les fit brûler à l'intérieur.
Tiens, ça me rappelle cette nuit...
Il rit intérieurement, puis il se tourna vers Artnëos et lui dit :
- Parcourez la ville et traquez toutes les dernières personnes fidèles à Nathanaël ! Tuez-les toutes !
- C'est comme si c'était fait...

Il retourna au palais, pendant qu'Artnëos traquait les derniers résistants et que la ville se fortifiait d'avantage...

---------------------------------------------------------------
[Maintenant, j'attends Sourire]

edit Mia: Homme cruel et sanguinaire! ^^

Edit Evans : Et alors ? 'Faut pas qu'je laisse de trace^^ Lool
[Je viens de remarquer que mon texte est long... Même très long^^]


[Edit Zelda: non, c'est vrai? Ca vient juste de me prendre 10 minutes!! xP]

Edit Evans : Vous n'avez pas bientôt fini de flooder dans mon super RP ? Lool


Dernière édition par le Mer 12 Sep - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 27 Juin - 15:25

Evans alla dans chacune des pièces du palais. Ses premières impressions se confirmèrent rapidement : le bâtiment était sûrement le plus luxueux de toute la contrée.
*Je vois que Nathanaël a de bons goûts...*
Quand il eut fini de visiter sa nouvelle demeure, il décida de doubler la garde non seulement du palais, mais aussi de toute la ville.
*J'ai sous mes ordres plus de guerriers que lui... Il faut que j'en profite !*
Il se mit à rire tout seul. Maintenant qu'il contrôlait la ville, comme toute la contrée puisque Thorerd accueillerait dans une journée son nouveau chef, il était temps de réfléchir à l'avenir... Il serait amener à combattre les Elfes un jour ou l'autre, et vu ce qu'il avait dit aux sorciers, ceux-ci le rejoindraient... Pour l'instant, son principal problème était Nathanaël.
*Je dois le vaincre avec un minimum de morts... Il attaquera forcément Calfalas en premier pour me tuer... Il faut donc que je le tue avant...*
Après un long moment de réflexion, il se dit qu'un bon moyen pour tuer sans être tués était une embuscade.
*Je vais abandonner la ville... En tout cas, je vais donner cette impression... Sire Faldio ne sera pas revenu avant son attaque, sire Bloone doit rester à Thorerd... Artnëos pourra m'aider...*
Il ne chercha pas plus loin : il allait cacher 4'750 soldats dans la ville et il prendrait les 6'000 autres avec lui, pour l'attaquer par derrière...
*Puisque le Souverain a refusé mon plan pour vaincre les pirates, je vais utiliser ce plan pour vaincre le Souverain...*

-----------------------------------------------------------------
Edit : Maintenant, promis, je ne poste plus de messages dans le RP jusqu'à ce que vous soyez au même jour que moi Sourire (je sais, j'ai pris 2 jours de plus^^)
Désolé Lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 11 Aoû - 12:35

Evans avait passé sa journée à visiter le palais, qui était assez grand. Le lendemain, il se réveilla de très bonne humeur dans un grand lit confortable, ce qui lui changeait des lits de tente. Il se leva et sortit de la pièce pour aller dans son bureau, en passant par un long couloir éclairé. Il resta debout et sortit un parchemin et une plume, quand Artnëos entra.
- Bonjour Artnëos. Qu'en Tardeck arrivera-t-il à Thorerd ?
- Normalement, s'il fait beau et qu'il ne croise personne, ce soir... Sire Faldio lui enverra les 5'000 soldats quand il arrivera sur l'Ile d'Asha, donc la garnison sera en place dans une semaine.
Les frontières ne sont toujours pas protégées... Sire Pänis devra en plus passer par là pour récupérer des guerriers. Il faut donc au moins 4 jours avant que les frontières soient gardées. Les souverains ont le temps de nous attaquer avant...
- Ils ne le feront pas. L'attaque de Gilond les a destabilisés. Ils ont perdu beaucoup de soldats et ils ne connaissent rien de la situation de la contrée de Calfalas. Soit ils attaquent à l'aveuglette et ils se feront massacrés ici, soit ils envoient des espions et ils se feront tués sur les frontières à cause du temps qu'ils ont perdu. De toute façon, nous connaissons tout de leur camp, et eux rien du notre. La ville se fortifie encore plus qu'au temps où c'était Nathanaël qui la contrôlait. Je n'ai pas peur de l'avenir. Ils ne pourront pas entrer ici sans alerter quelqu'un, et nous sommes plus nombreux.

Ils se turent, puis Artnëos prit la parole.
- Sire, je ne veux pas paraître impoli, mais je n'étais pas venu pour ça. J'ai repensé au plan dont vous m'avez parlé, et je pense que vous devriez rester ici. Je prendrai le commandement des troupes qui les prendront à revers et...
- Ce n'est pas votre rôle. Vous êtes le chef de la garnison de Calfalas...
- Et général des armées...
- Je vais y réfléchir. A présent, laissez-moi seul.

Artnëos s'inclina et sortit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Lun 13 Aoû - 12:44

Evans s'était finalement assis et il rédigeait à présent un parchemin qu'il enverrait au gouverneur de l'Ile d'Asha. Il y parlait de l'avancement des fortifications et des dispositions que lui devrait prendre sur l'île. Bien sûr, le message était codé pour éviter qu'il ne tombe entre de mauvaises mains.
Il était en train de signer quand quelqu'un frappa de nouveau. Artnëos entra, accompagné du capitaine de la garde. Il s'agenouillèrent tous les deux, puis le plus gradé des deux hommes prit la parole.

- Sire Dablord, comme vous le savez, des patrouilles parcourent la ville continuellement. Ils écoutent les rumeurs, les défis et toutes les autres formes de mécontentement et de trahison...
- Que s'est-il passé ?
demanda Evans, méfiant.
- Ce matin, reprit la capitaine de la garde, nous avons été dans une taverne. On est reparti après une dizaine de minutes, mais un des soldats avait oublié un objet lui tenant à coeur. Quand il est revenu, il nous a dit qu'il avait vu trois personnes - des sorciers, apparemment. Ils étaient comme les autres, mais le soldat en question a entendu quelques mots. Ils parlaient des Souverains, de Gilond et de la fatigue de leurs chevaux...
- Des espions ?
s'inquiéta Evans.
- Sans doute, mais ils se sont tus dès qu'ils l'ont vu.
Evans réfléchit, puis il demanda :
- Les messagers qu'on a envoyés au Volcan des Brumes sont rentrés ?
- Non, sire.
- Alors envoyez un nouveau messager.
- Il va se faire tuer, sire...
- C'est possible, mais peut-être que sire Gil-Nalìn est attaché au gouverneur que nous avons tué... Que le messager prenne sa tête avec lui, ainsi que celles de sa femme et de son fils, et ce message...

Il écrivit quelques mots sur un nouveau parchemin, puis il le tendit à Artnëos.
Spoiler:
 
- C'est comme si c'était fait, sire...
Ils se prosternèrent, puis sortirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Jeu 23 Aoû - 13:59

Quelques heures plus tard, Evans sortit de son bureau, sa cape sur le dos. Il descendit les grands marches du palais rapidement et se rendit aux écuries. Artnëos vint à sa rencontre pour avoir des nouvelles, se demandant quelle était la raison de cette précipitation.

- Sire, que se passe-t-il ?
- Je me rends à Tàri. Peut-être ne l'avez-vous pas remarqué Artnëos, mais nous n'avons plus aucune nouvelle du camp ennemi. Chaque messager ou espion que nous envoyons se fait tuer. Je compte bien avoir des nouvelles fraîches et je les aurai moi-même. Dites à ma garde d'être prête dans une demi-heure.


Le chef de la garnison de Calfalas acquiesça, un peu surpris par cette décision soudaine.

Une demi-heure plus tard, Evans retrouva ses 9 soldats, ceux qui l'avaient accompagné à Gilond la première fois. Seul Artnëos ne viendrait pas.
Il monta donc sur le dos de Taïk, son cheval, et se dirigea vers la sortie de la ville. Les portes s'ouvrirent devant lui, et il put sortir de sa capitale, au galop.
*Dans deux jours, nous serons à Tàri, la capitale des Terres Oubliées. Je doute que nous n'apprenions rien. Il faut aussi que je pense à visiter la ville... Il paraît que c'est la plus belle de toutes celles qui existent dans ces contrées. De toute façon, quelqu'un y est déjà allé...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Mar 11 Sep - 22:17

2 jours passèrent pendant lesquels Evans et ses hommes firent route vers Calfalas, au galop. Ils étaient partis de nuit, suite à certains petits "imprévus". Les imprévus en question l'avait conduit à perdre 4 soldats d'élite. Malheureusement, ceux-ci faisaient partie de sa garde personnelle. Elle fut donc réduite au nombre de 5 guerriers. C'était par conséquent une perte considérable pour lui ; il serait obligé de recruter dans ses troupes pour reconstituer sa garde.

Ils arrivèrent donc à la capitale de la contrée des Sorciers, au petit matin. Les portes s'ouvrirent dès qu'Evans s'annonça. Peu de personnes étaient dans les rues à cette heure-ci. C'étaient principalement les gardes de la ville, puisqu'il avait décidé de laisser le même nombre de soldats à patrouiller le jour et la nuit. C'était un de ces nouveaux décrets.

Le Palais était calme. On prit leurs chevaux et on les accompagna à la salle du Trône où siégeait Artnëos durant les absences d'Evans. Il était déjà là, dans cette immense pièce, pièce qui servait aussi de salle à manger à l'occasion de festins importants. Artnëos se leva dès qu'il vit Evans et se prosterna devant lui.


- Sire Dablord, je suis très heureux de vous revoir. Arcane m'a prévenu de ce qui s'est passé à Tarì, j'étais très inquiet...

Arcane était le nom du sorcier qui faisait partie de la garde personnelle d'Evans et qui était parti avant lui pour prévenir le Chef de la garnison de Calfalas de la situation actuelle.

- Nathanaël a refusé le marché que je lui ai proposé et m'a provoqué, au point de m'ordonner de leur rendre Sonia Gil-Varnia.

- Qui est-ce ?

- C'est la Souveraine des Elfes marins. Elle a disparue à Gilond. On dit qu'elle a été enlevée par des pirates...
Je leur ai dit qu'elle était en notre possession. Certes, nous ne l'avons pas, mais nous avons maintenant notre Souverain...


Il sourit, comme à son habitude, et tendit son bras vers la grande porte, où les 4 sorciers amenèrent Nathanaël.

- Nathanaël Gil-Nalìn, en chair et en os ! Quand je pense que nous n'avons même pas réussi à le capturer à Gilond et que nous l'avons, maintenant...
Bien sûr, il n'entend rien. On l'a ligoté correctement et on lui a jeté un sort. On jettera ce même sort dans sa cellule.


- Que voulez-vous faire de lui, sire ? Vous allez le tuer ?

- Le tuer ? Non, bien sûr que non... Son heure n'est pas arrivée... Il renoncera au titre de Souverain, de gré ou de force.
Qu'on l'emmène !


------------------------------------------------------------------------------

Beaucoup plus tard dans la journée, après s'être rassasiés, Evans et Artnëos, frères de sang, allèrent dans les cellules du Palais. Une pièce spéciale avait été aménagée pour l'occasion. De l'intérieur, aucune Magie, quelle qu'elle soit, ne pouvait être utilisée. On ne pouvait rien entendre des couloirs. De plus, le Souverain légal était attaché, des pieds à la tête. Il ne pouvait faire aucun mouvement, à part déplacer la tête.
Ils entrèrent donc la pièce. Nathanaël les fusilla du regard, mais les deux sorciers ne firent pas attention. Ils approchèrent deux chaises et s'assirent dessus.


- Sire Gil-Nalìn, j'espère que vous appréciez votre nouveau bureau. Certes, ce n'est pas très spacieux, mais on ne peut pas toujours avoir ce que l'on veut, n'est-ce pas ?

Il laissa quelques secondes de silence, pendant lesquelles il reprit sa respiration, et continua.

- Vous vous souvenez de Gilond ? De mon premier jour ? C'était quelques heures avant un nouveau combat. Vous m'avez alors donné le commandement de la cavalerie. Sachez que durant cette bataille, je vous ai sauvé la vie. Vous, vous voyez cela comme de la désobéissance, pure et simple, mais si je n'avais pas agi de la sorte, vous seriez six pieds sous terre aujourd'hui... Ce jour-là, vous ne m'avez plus du tout fait confiance. C'est l'élément déclencheur de cette histoire. Moi, je ne voulais que Thorerd. Je n'avais pas l'intention de vous détrôner.

Aujourd'hui, je suis sans aucun doute votre pire ennemi et vous êtes le mien. Malgré cela, je n'ai pas envie de vous tuer. Comme je vous l'ai dit à la Taverne, j'accepte de faire une trève, mais cette trève ne peut se faire que si vous êtes coopératif. Si vous renoncez à votre titre, je vous laisserai repartir, en tant qu'ancien Souverain certes, mais en tant qu'homme libre surtout. Si vous refusez, je peux vous laisser indéfiniment attacher à cette chaise. A vous de faire votre choix, et de préférence le bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 12 Sep - 18:12

(Et je fais comment pour repondre si je suis attache de partout donc logiquement ballone également???)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 12 Sep - 18:41

[T'étais bâillonné seulement pendant le voyage^^
Ca ne sert à rien de le faire dans la cellule vu que de toute façon, tu ne peux pas utiliser de magie^^

(au pire des cas, tu pouvais toujours décrire tes sentiments^^)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 12 Sep - 22:00

(a oki... De toute façons je n'ai que des sentiments amicals envers toi! I love lol!!!)

Ce fut stupide de ma part mais je fus assomer et transporter délicatement. Je me réveillais dans une charmante cellule que je connaissais car j'étais dans les profondeurs du palais de Calfalas. Par malheur je ne pouvais utiliser ma magie aussi puissante soi tel. Un sor m'en empéchait. Pour combler cette magnifique journée, j'eu la chance d'avoir la visite de mon très cher ami Evans qui me proposait une discussion que je connaissais par coeur!
Je serai près à te laisser mon titre de Souverain. Mais pour réussir cette trève, il faudra relacher Sonia, Souveraine des elfs Marin pour qu'eux aussi ils aient une personne à leur tête.
Tout compte fait j'aurai peut-être ce que je désirais mais bon peu m'importait maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 12 Sep - 23:56

Evans rit et, après quelques secondes de réflexion, il répondit.

- C'est que nous n'avons pas la Souveraine, Nathanaël... Néanmoins, je peux la rechercher pour vous si vous me donnez ce que je veux. Elle ne doit pas être bien loin de toute façon... Si ce sont vraiment des pirates, je la retrouverai rapidement...



[N'oublie pas de modifier tes caractéristiques... Je doute que tu sois en forme, en ce moment^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Jeu 13 Sep - 18:45

Je n'en revenais pas! C'était seulement maintenat qu'il le disait. S'il l'aurait dit plutôt, on aurait peut.être pu trouver un arangement pacifique. Mais là encore j'en doute...
Soit si vous la retrouvez et me laisser partir. Je te laisse mon titre de Souverain. De toute façon esc-ce que j'ai le choix?
Dire que je suis enfermé dans une de mes propres cellules! Ca fait assez bizard.

(Ces temps, je m'occupe de répondre aux postes. Je passe le minimum de temps sur le fofo. DOnc je laisse un peu mes caractéristiques de côté...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Jeu 13 Sep - 20:19

- Si vous écrivez sur un parchemin que vous me laissez votre place et que vous le signez, je vous ramènerai en lieu sûr le plus tôt possible et je rechercherai Sonia aussitôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Jeu 13 Sep - 20:24

Non je préfère partir seul. Et je ne te poserai plus de problèmes. Par contre, je veux bien signer un parchemin, si tu le fais aussi. Mais si tu ne respectes pas le "contrat", je reviendrai sinon je te laisse en paix. A un conseil, n'affiche pas le parchemin partout car les gens apprendront que je suis vivant et que tu leur à menti. Ca serait mauvais pour ta réputation.

(Je répondrai à la suite une prochaine fois. Maintenant j'ai mon entrainement de bad.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Jeu 13 Sep - 20:45

- Très bien, Nathanaël.

Artnëos se leva et sortit de la pièce. Deux soldats entrèrent moins d'une minute après en portant une table. Ils la posèrent entre les deux sorciers et sortirent eux aussi. Le Chef de la garnison de Calfalas revint aussitôt, deux parchemins et une plume dans les mains. Ils les posa sur la table et se rassit. Evans poussa un des parchemins vers le futur ex-Souverain. (^^)

- Tenez, lisez.

Spoiler:
 

- Néanmoins, vous ne repartirez pas cette semaine, car pour que ce Traité soit valable, il faut que chacun des Souverains l'ait signé. J'ai donc l'intention d'inviter les autres Souveraines ici. En attendant, si vous signez, vous aurez droit à une des plus belles pièces de ce Palais et vous y séjournerez en tant qu'invité d'honneur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Ven 14 Sep - 23:34

Moi j'ai une autre proposition à te faire: je signe de suite et je m'en vai. Sinon je ne signe pas et je trouverai bien un moyen de m'échaper ou bien qu'on daigen venir me délivrer. Je me trouve pas à ma place dans cette contrée. Et pour ce qui est de la signature des autres Souveraines, elles ne devraient pas poser de problèmes si elles voient déjà ma siganture. Mais je te conseille d'aller dans leur contrée faire signer le parchemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Ven 14 Sep - 23:44

[P*****, ni les smileys ni les boutons de messages ne fonctionnent ! GRrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Je ne vous dis pas la galère pour retrouver les bons codes... C'est là qu'on se dit qu'avoir de l'expérience est une bonne chose ! XD]


- Comme vous voudrez, Nathanaël. Bien entendu, étant donné que je serai Souveran des Sorciers, il sera normal que vous me restituiez votre armée, ou plutôt l'armée de la contrée...

Il poussa encore un peu plus le parchemin vers Nathanaël puis Artnëos se leva et détacha les mains du prisonnier.

- Sire Gil-Nalìn, si vous voulez bien vous donner la peine de signer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 0:04

Pour ce qui est de ma part, tu peux récupérer mon armée ou du moins ce qu'il en reste. Je ne l'ai pas revu depuis un moment. Et j'aimerais juste récupérer mes deux sabres avant de partir. C'est tout après je m'en vai. En passant aux cuisines avant! (XD)
Je me penchai sur le parchemin et appliqua mon douve signature le signe de ma rédition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 0:12

- Très bien Nathanaël.

Il jeta un coup d'oeil à Artnëos qui sortit aussitôt en le voyant. Evans prit ensuite le second parchemin et le tendit à Nathanaël.

- Pouvez-vous signer celui-ci aussi ? Je le cacherai à Tarì et je dirai aux Souveraines où il se trouve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 0:45

Je lus attentivement le parchemin pour qu'il soit identique à l'autre et j'aposais ma signature.
Voila j'espère qu'il n'y a pas d'autres formalités à remplir. Maintenant j'aimerais récupérer mes armes me sustenter et partir. Je commence à me languir la dedans!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 0:52

- Merci Nathanaël. Ma condition étant remplie, je vous laisse partir, comme promis.

Artnëos revint dans la cellule, deux sabres dans les bras. Il les tendit à l'ancien Souverain, qui les prit aussitôt.

- Finalement, j'irai en personne voir les autres Souveraines, comme vous me l'avez suggéré. Maintenant, Artnëos va vous conduire aux cuisines. Vous pouvez manger tout ce que vous voulez. Il vous donnera aussi un cheval pour que vous puissiez repartir.
Au revoir, Nathanaël.


Evans enroula les deux parchemins et prit la plume, puis sortit, en direction des étages supérieurs.


[Maintenant, t'es mon p'tit Suisse Lool
Zelda, peux-tu changer mon rang s'il te plait ? Sourire]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 26
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 1:03

Je raccrochais mes deux sabres magnifiques chacun de chaque côté des mes hanches. Et je m'en allais prestement vers les cuisnes. Je connaissais le chemin par coeur! Je mangeais selon mon ventre. J'eu engluti deux bon gros jambons. Ensuite je fis le plein de provisions dans un sac et je m'en allai vers les écuries. Je pris un bel étalon noir et je m'en allai vers Tarì. La ville où je pourrai commencer mon grand voyage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Sam 15 Sep - 17:26

En début de soirée, Evans renfila une tenue plus adaptée aux voyages. Il n'était même pas resté 24h à Calfalas, mais il devait voir les Souveraines. Artnëos se proposa pour l'accompagner mais Evans refusa, se disant qu'il ne pouvait pas laisser Calfalas sans protection, donc sans chef.
Il rejoignit sa garde dès qu'il fut prêt. Il n'y avait plus que six sorciers dedans, cinq qu'il connaissait depuis longtemps, plus un nouveau, un certain Kaziklu. Il ne savait pas du tout s'il était entraîné ou pas. C'était son frère qui s'était chargé de le nommer à ce poste.
Evans et ses hommes sortirent de la ville rapidement. Il pensait que Zelda ne devait plus se trouver à Tarì et qu'elle avait rejoint Gilond. C'était donc vers cette ville qu'ils se dirigeaient... C'était dans cette ville qu'ils se trouveraient dans 3 jours...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Mer 21 Nov - 18:50

[25 octobre
Fin de matinée]

Ca faisait 22 jours qu'Evans ne s'était pas arrêté une journée entière à Calfalas. Cette ville lui manquait. Il avait un palais qui l'attendait, et il ne dormait même pas dedans. Heureusement, tout cela allait changer. Enfin, il l'espérait. Il avait d'autres projets en tête, dont un était de retrouver une ancienne amie. Mais là, il devait d'abord régler les affaires urgentes qui l'attendaient à Calfalas.
Les cinq sorciers arrivèrent aux portes de la capitale de la contrée en fin de matinée. Il faisait chaud, et ce n'était pas ce désert qui arrangeait quelque chose. On leur ouvrit les portes dès qu'ils s'annoncèrent, et la rumeur que le Souverain était rentré les précédait déjà. Tout le monde s'écarta sur le chemin, certains méfiants, d'autres contents de les voir. Ils déposèrent tout d'abord leurs chevaux dans les écuries, puis montèrent les grandes marches du palais quatre à quatre. Les gardes leur ouvrirent la porte et les personnes présentes dans le hall s'inclinèrent. Sans prononcer un mot, Evans alla directement dans son bureau, suivi par Arcane, Rallen et Bran, Kaziklu s'étant retiré avant d'entrer dans le bâtiment. Le Souverain s'assit dans son siège, sans prendre la peine d'enlever sa cape de voyage. Le capitaine de la garde de la ville entra aussitôt en le saluant.


- Sire Dablord, nous sommes très contents de vous revoir. J'espère que vous resterez plus longtemps cette fois.

- J'en ai bien l'intention capitaine. Que s'est-il passé en mon absence ?

- Oh, rien de bien important. Une très belle elfe est arrivée et votre frère, sire Artnëos, en a profité pour se rendre à Thorerd quelques jours.

- Est-il rentré ?

L'homme acquiesça.

- Alors allez le chercher. Demandez aussi à un scribe de venir.

- Bien, sire.

Le capitaine le salua et sortit. Les trois autres hommes s'étaient assis dans les fauteuils, détendus. Arcane se pencha vers le bureau d'un oeil interrogateur.

- Sire, qu'allez-vous faire maintenant ? Cette Souveraine, dame Gil'Sayan, refuse toute négociation, et ce n'est pas la Souveraine que nous avons rencontrée à Gilond qui acceptera de discuter. Nathanaël Gil-Nalìn n'est plus Souverain, donc il ne nous sert plus rien, et la dernière Souveraine n'a pas été vue depuis longtemps...

- Si, elle a été vue... Enock ne nous a rien avoué, mais je suis persuadé qu'il l'avait enfermée sur l'île...

- Peut-être n'auriez pas vous dû le tuer, sire... répondit un peu hésitant Arcane.

- Ca n'aurait rien changé. Les pirates ne sont jamais prêts à négocier, vous devriez le savoir. Si j'ai réussi à les convaincre de nous aider durant la guerre, c'est simplement parce qu'on avait quelque chose à leur donner. Maintenant que leur chef est mort, on ne pourra plus rien en tirer. Il ne manque donc plus qu'à éliminer sire Bloone.

- Sire, puis-je vous poser une question ? se risqua Bran. Vous avez parlé, quand nous étions à Gilond avec la Souveraine des elfes sylvains, d'amulettes. Peut-on savoir à quoi elles servent ?

- Non, vous n'avez pas besoin de ça pour faire votre travail. Vous le saurez probablement plus tard, mais je dois d'abord faire des recherches à Tàri.

Ils se turent des pas dans le couloir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 24
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: Le palais   Dim 25 Nov - 17:06

[Bon, désolé Eileen, je fais jouer Artnëos dans le même message sinon ça va prendre trois plombes^^ XD]



[25 octobre
Fin de matinée]

Artnëos entra dans le bureau, suivi par le scribe qu'Evans avait demandé. Le chef de la garnison se pencha quelques secondes en signe de salut puis se redressa en souriant.

- C'est un plaisir de te revoir parmi nous ! On commençait à s'inquiéter ici. Bien que le voyage jusqu'à Gilond met du temps, on pensait que tu rentrerais plus tôt.

Il regarda les trois autres hommes et leur fit un petit signe de tête.


- Arcane, Bran, Rallen, c'est, comme d'habitude, un plaisir de vous revoir.

Il s'assit à côté d'Arcane, en face des deux autres sorciers, puis Evans prit la parole, les jambes sur le bureau.

- Il paraît qu'une jeune elfe est arrivée Artnëos ? commença-t-il en souriant.

- C'est exact, et d'après ce qu'elle m'a dit, tu la connais, répondit simplement Artnëos.

Evans se redressa, étonné.

- Eileen Donovan, une elfe de la nuit. Pour prouver sa loyauté, elle n'a pas hésité une seule seconde à assassiner Tardeck Bloone.

Le Souverain faillit s'étouffer.

- Tardeck est mort ? Déjà ?

- Oui. J'ai profité de l'occasion pour faire d'une pierre deux coups. On a tué au passage deux gardes de Thorerd. Ils commençaient à se rebeller. J'ai néanmoins réussi à les convaincre de ce qu'ils perdraient s'ils n'obéissaient pas. Oldy sera, comme on l'avait dit, le chef de la garnison de la ville ?

Evans acquiesça. Il se leva, venant de remarquer la présence du scribe, devant la porte, qui bougeait à peine par peur de les déranger. Il lui fit signe de s'asseoir à sa place. L'homme hésita puis s'exécuta. Le Souverain s'adossa contre le mur en regardant les parchemins que posaient leur écrivain.

- Il est temps de réorganiser la hiérarchie de Calfalas. Notez, lança Evans à l'adresse du scribe.
En remplacement des deux traîtres Enock Faldio et Tardeck Bloone, sire Vusil Mauras est nommé Gouverneur de l'île d'Asha, ainsi que chef de la flotte du royaume, et sire Oldy Pänis est nommé chef de la garnison de Thorerd.
En conséquence, sire Rallen Macil est nommé Général des frontières. Sire Bran Lazen est nommé chef de la garde personnelle des Souverains
, continua-t-il pendant que les autres hommes se regardaient, étonnés. Pour finir, sire Arcane Lamitì prend le commandement de la garnison de Calfalas.
A la ligne, voici les nouvelles lois du royaume de Calfalas :
Article I. Tout habitant du royaume doit payer les impôts, qui s'élèvent à 215 Phoros par mois. Tout retard entraîne la montée de la somme dûe à la contrée.
Article II. Les embarcations appartenant à Calfalas et à sa contrée sont sous l'autorité de son chef de flotte. Une autorisation écrite et signée est obligatoire pour en utiliser une.
Article III. Aucun refus face à un ordre d'un des représentants du Souverain n'est toléré. Ne pas respecter cet article peut entraîner un emprisonnement à durée indéterminée dans une des prisons du royaume.
Article IV. La mort ne peut être donnée que par les Souverains et leur second.
Article V. Un couvre-feu régit les villes du royaume de Calfalas. Il est par conséquent interdit de se promener dans les rues de 23h00 à 6h00 du matin.
Article VI. La Souveraineté possède les pleins pouvoirs. Tout citoyen de son domaine doit en conséquence lui montrer les signes de respect qui lui sont dûes.
Article VII. Les habitants du royaume doivent vénérer le dieu officiel, H
áwyn. Sa fête doit donc être célébrée dans toutes les villes.
Article VIII. Tout étranger passant par la capitale du royaume, Calfalas, doit se faire connaître au palais.
Recopiez ce parchemin en une vingtaine d'exemplaires. Envoyez-en un à chaque ville de la contrée. Je veux que les sorciers connaissent les lois.

Le scribe acquiesça, se leva, et sortit en s'inclinant, le parchemin et la plume dans les mains.

- Rallen, partez immédiatement pour le poste frontière. Relevez Oldy et informez-le de ses nouvelles responsabilités. Prenez une escorte avec vous et qu'elle accompagne votre prédécesseur à Thorerd.
Arcane, réorganisez les patrouilles. Allez dans toutes les habitations de la ville avec une trentaine d'hommes. Dites aux étrangers de se faire connaître dans le palais. Ne tuez et n'effrayez personne. Faites simplement en sorte qu'on vous respecte. Ceux qui vous manqueront de respect devront être emprisonnés dans la prison du palais pendant 2 jours pour les habituer au nouveau Souverain.
Bran, occupez-vous de choisir une cinquante de soldats pour composer ma garde. Trouvez-leur des chevaux frais et faites en sorte qu'on les traite correctement. Dites-leur d'être prêts à tout moment à partir. Vous avez une semaine.
Exécution.


Les trois hommesse levèrent aussitôt et sortirent. Il n'y avait plus qu'Evans et Artnëos. Le Souverain s'assit en face de son frère en souriant.

- Le gros de l'armée est ici, mais tu devras te déplacer avec elle. Pars aussitôt si on nous signale une rébellion. Je veux que la contrée soit en paix.

- Et pour Eileen ? demanda Artnëos en souriant. Tu as parlé de "Souverains". Or, tu es le seul Souverain de la contrée.

- Ben... Si elle est ici, je suppose que ce n'est pas pour me tuer. J'ai toujours voulu la revoir et je doute, vu tel qu'elle se comportait avec moi, qu'elle m'ait trahi. Elle était comment ?

- Comment ? Euh... Jolie... Très jolie. Je vois rarement d'elfes aussi belles. Seulement, si tu mets une elfe sur le trône, tu vas devoir subir le mécontentement des sorciers. Ils ne voudront jamais d'elle ici.

- Je ne leur demande pas leur avis, trancha Evans d'un ton brusque. C'est moi le Souverain, pas eux. S'ils se révoltent, j'autoriserai à nouveau qu'on tue aussitôt ceux qui me manquent de respect.

- Et pour Mia Gil'Sayan ?

- Elle refuse toute négociation. Elle nous a projetés, Arcane, Kaziklu, Vusil et moi, sur le sol, ce qui me vaut ce fabuleux bleu, répondit-il en se penchant pour lui montrer sa jambre. Elle n'est pas prête. Elle refuse que Nathanaël ne soit plus le Souverain. On va la laisser réfléchir. A partir de maintenant, je vais faire en sorte que le peuple m'apprécie, et je vais m'atteler à une tâche plus importante. Quand ils auront besoin de notre armée, je pourrai leur demander ce que je veux, et je pourrai alors facilement négocier le contrôle des Terres Oubliées.

Il se leva, imité par Artnëos et ouvrit la porte.

- Chambre des invités je suppose ?

- Exact. C'est la première du couloir B.

Ils sortirent, descendirent les grandes marches, puis prirent le chemin qui conduisait aux chambres, celui qui passait devant le grand salon.


[Suite dans Chambre d'Eileen]



[Je viens tout juste de me rendre compte que la dernière phrase de mon message précédent ne voulait rien dire^^ Lool
Il faudrait que je pense à me relire des fois^^ Hé ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Autre :: Salle des archives rps :: Contrée de Calfalas :: Calfalas-
Sauter vers: