AccueilAccueil  PortailPortail  Carte  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La reprise de Calfalas ?!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: La reprise de Calfalas ?!   Mer 2 Avr - 19:54

4 novembre, au soleil levant


Durant la nuit, j'ai pu me soustraire au regard des soldats aux ordres du traître. Mais au matin, j'étais devant Calfalas ou du moins à environ 700 mètres. Je m'assis dans le sable encore froid de l'aube montante et commenca mon habituelle incantation. Quelques minutes plus tard, l'armée venu du passé surgis derrière moi dans l'étendu immense du désert. On pouvait en compter dans les 70'000 à 90'000. Je disposais de la plus puissante armée que j'avais jamais dirigé. Mon père et surement d'anciens Souverains vinrent à mes côtés, ne disant mots, attendant mes ordres. Je me tournai vers eux.
Que l'un de vous prenne 10'000 hommes et qu'ils aillent épurer la frontière... Qu'un autre prenne 50 autres et qu'ils aillent à Tarì informer le commandant qui dirige mes troupes fidèles de marcher sur Calfalas et éliminer les personnes génantes sur leur passage.
Aussitot deux personnes qui étaient à ma droite firent demi tour et commencèrent à aboyer leur ordre. J'attendis que le bruit des soldats qui partaient s'estompe, ce qui pris bien 30 minutes avant de donner mes ordres suivants.
Que l'on entoure Calfalas avec toutes les forces restantes. On ne garde pas de réserve et on attaquera tous les cotés à la fois. Ils seront forcément déborder. Ils ne pourront pas protéger au maximum toutes les entrées de la Ville en même temps.
Les soldats obéirent et dans l'ordre le plus total se mirent en position d'assaut au tour de la ville. Une heure plus tard, la manoeuvre avait été effectué et j'étais prêt à donner l'assaut. Je me mis face à l'entrée principale et nous étions posté à environ 300 mètres. Je dégainais mes sabres en me disant que c'était un bon jour pour reprendre ma ville et ma Contrée qui m'a été usurpée de manière déloyale. Le soleil commencait à réchauffer le sable et une légère brise soufflait sur cette étendue de sable fin.

(J'espère que ca te va mon cher Evans...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 2 Avr - 20:36

[Ce n'est pas tout à fait ce que j'avais en tête, mais je ne ferai aucune remarque pour la simple et bonne raison que tu as eu la gentillesse de faire attention à mes remarques. Sourire
Ah si, juste un truc, même si ce n'est pas bien grave : tu avais dit "en milieu d'après-midi" dans ton autre RP... I\\'m an angel!!

Je ferai le RP sur le compte d'Artnëos ;) (puisque moi je ne suis pas là, mais lui si, et que Tom a disparu des TO^^)


(Pour les autres : seuls ceux qui étaient avec Nath' ou à Calfalas sont autorisés à poster ici.
Si tout le monde vient à son gré, on n'aura jamais fini^^)


P.S. : Eileen et moi avons beaucoup discuté sur MSN, et nous avons trouvé le moyen de détruire presque entièrement ton armée en gardant le contrôle de la contrée... :Yeesssseeuuhh!!:
Surprise surprise^^ Lool]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Eileen Donovan
Mort
avatar

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 29
Emploi : étudiante en histoire
Commentaires : Moi ?! Je suis un ange...d'enfer ^^
Date d'inscription : 29/09/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Citoyen

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 2 Avr - 22:01

[mais t'es pas drôle Evans, t'as déjà gaché tout effet de surprise ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/persephoneyuna
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 2 Avr - 22:16

(oki pas de problème!!! J'avais oublié ce que j'avais marqué dans l'autre...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 2 Avr - 23:23

[Ne t'inquiète pas Eileen, la surprise sera totale quand même^^


Au fait Nath', c'est quand que tu te décides à mettre l'heure que tu avais mise dans tes autres RP ? Lool]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 3 Avr - 19:34

( Et ben il y a pas d'heure cette fois...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 3 Avr - 20:10

[Ouais mais tu avais dit en milieu d'après-midi, et je ne t'avais pas dit que c'était trop tard... xD


(Au fait, mon RP sera très long et constitué principalement de dialogue dans sa 1ère partie^^
Ben oui, l'organisation face à un siège demande de la salive^^ :peace:)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 3 Avr - 23:44

[Bon, tant pis, je vais me passer de la correction du moment de la journée^^

Excusez-moi pour la longueur du texte, mais j'étais obligé pour expliquer les systèmes de défense. J'ai juste amorcé la bataille, mais je ne l'ai pas racontée pour l'instant. Je te fais confiance, Nath', pour ne pas tout raconter d'un coup, pour ne pas dire qu'Artnëos est mort (puisqu'il y a quand même quelqu'un qui est censé faire jouer le personnage quand il a le temps), pour ne pas dire que mon armée a été décimée d'un coup (ce qui me semble impossible quand on imagine la stratégie que j'ai adoptée, même si vous êtes beaucoup plus nombreux), et puis je crois que c'est tout^^
Mets-toi dans la tête de tous les personnages pour imaginer ce qui arriverait^^ (et n'oublie pas de mentionner les catapultes et tous ces petits détails là... Viui..! )

Ah, au fait : je ne pouvais pas le dire dans le RP vu que ce n'est pas encore arrivé, mais Arcane n'ordonnera "l'arrosage" que lorsque l'armée se sera rapprochée des murailles. Donc ne le fais pas entrer dans le RP trop vite non plus^^

Et amuse-toi bien pour lire mon RP^^ Lool (j'ai mis deux soirs à l'écrire^^ xD)]

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
4 novembre, 8h15

Artnëos était dans son bureau, comme d’habitude à cette heure-là. Il était en train de vérifier le positionnement des troupes, travail qu’il réalisait une fois par semaine. Cependant, cette fois-ci était différente. Il se rendait compte qu’il régnait un calme très étrange dans le palais. Il mit instinctivement la main sur son poignard et se leva. Son bureau ne possédait aucune fenêtre, de sorte qu’il ne pouvait voir ce qu’il se passait à l’extérieur, mais c’était une sécurité pour éviter que quelqu’un assassine le Souverain de la contrée, le général des armées, ou le chef de la garnison de Calfalas. Les sorciers étaient très doués pour les fortifications et pour tous les autres systèmes défensifs.
C’était donc inquiet qu’il contourna le bureau et se rapprocha doucement vers la porte. Soudain, un vacarme énorme se fit entendre. C’étaient les cloches de la cité, celles qui avertissaient les habitants d’un danger imminent. Le général des armées ouvrit donc la porte rapidement, et se retrouva finalement nez à nez avec le chef de la garnison de Calfalas, qui était suivi par une dizaine de subordonnés.


- Que se passe-t-il Arcane ? demanda Artnëos d’un œil interrogateur.
- Sire Gil-Nalìn est là avec son armée, répondit précipitamment le sorcier.

Sans en entendre plus, le plus gradé des hommes sortit de la pièce et entama la traversée du long corridor en direction des escaliers menant aux tours de garde.

- Combien sont-ils ? continua l’homme tout en marchant.
- Les sentinelles les estiment de 70 000 à 90 000, dit un des lieutenants qui les suivaient.
- Et nous ?
- 10 000, soit sept à neuf moins, plus sûrement 4 000 volontaires qui doivent déjà être en route pour le palais.
- Combien de jours de siège pouvons-nous tenir sans ravitaillement extérieur ?
- Une semaine, continua un autre homme. Peut-être deux.
- Les armes ?
- Les sous-sols du palais en sont remplis. Il nous reste aussi celles de la garnison qui était là lorsque sire Gil-Nalìn dirigeait la contrée, répliqua une nouvelle personne.
- Je suppose que Nathanaël va assiéger Calfalas, constata Artnëos en montant les escaliers de la plus haute tour de la capitale. Il est prêt à tout pour récupérer la ville, donc il va sûrement attaquer dès qu’il le pourra. Il faudra profiter de son manque de préparation pour tuer le plus d’hommes possibles. A propos, quel genre de soldats a-t-il sous son commandement ?
- Il n’y a que de l’infanterie, reprit Arcane, mais ils sont particuliers. D’après les gardes qui ont vu Gil-Nalìn invoquer ses troupes, ce sont des soldats de feu, avoua-t-il finalement. Ils nous ressemblent mais sont en même temps différents, comme s’ils n’étaient plus qu’à moitié vivants. On m’a dit qu’ils étaient recouverts de lave séchée et qu’ils tenaient à peu près tous une lame de fer entourée de feu. Sauf un, Nathanaël. Les gardes ont aussi repéré d’autres soldats de feu spéciaux. Ils m’ont dit qu’ils ressemblaient à Nathanaël.
- D’anciens Souverains ?
- Possible, mais les sentinelles étaient trop loin pour être sûres.
- Bien. Envoyez les signaux de détresse selon le code, ordonna-t-il avant qu’un des hommes s’en aille pour transmettre l’ordre aux sentinelles présentes sur la muraille opposée au volcan. Quand arriveront les renforts ?
- Evans et ses troupes pourront arriver dans une journée et demie, mais nous pensons qu’il attendra pour arriver en même temps que Rallen, dans deux jours. Cependant, les gardes ont remarqué que un huitième des troupes ennemies partaient pour les frontières.
- On doit donc s’attendre à ne pas les voir arriver si je comprends bien. J’espère au moins qu’il adoptera une stratégie efficace. Combien a-t-il de troupes sous ses ordres ?
- 7 000, mais il y aura à mon avis quelques soulèvements dans la région. Contre nous, mais aussi contre Nathanaël. Quand le peuple apprendra qu’il essaie de s’emparer à nouveau de Calfalas, il y aura sûrement une guerre civile. Partout dans les Terres Oubliées. Après tout, Evans contrôle la plus grande armée humaine du pays, et Nathanaël la plus grande armée magique. Si les pertes sont affolantes des deux côtés, les seigneurs de seconde zone de toutes les contrées profiteront du chaos pour prendre plus de pouvoir.
- Et sire Pänis ?
- Il arrivera dans trois jours avec 5 000 soldats.
- C’est tout ?
- Nous sommes dans le désert, Artnëos.

Finalement ils arrivèrent en haut de la tour, où deux sentinelles surveillaient les environs. Cependant, les deux dirigeants de Calfalas continuèrent leur discussion sans s’en soucier, laissant les autres hommes scruter l’horizon.

- Depuis quand sont-ils là ?
- Trois quarts d’heure, répondit un des deux gardes.
- Comment se fait-il que les cloches aient sonné si tard ?
- Nous pensions que c’était un mirage, sire Dablord. Nous ne pouvions pas savoir que sire Gil-Nalìn était responsable de tout ceci, se justifia le guerrier.
- Et le fait qu’un homme s’assied dans le sable ne vous a pas alerté ?! s’emporta le général. Espèce d’incapable !

Ce fut à ce moment que les deux sorciers les plus gradés de la ville prirent le temps d’observer le sable, à environ 600 mètres de la première muraille. Les forces de Nathanaël étaient impressionnantes, et le fait que les sentinelles aient cru à une illusion était compréhensible. C’était tout simplement incroyable. Des milliers d’hommes se détachaient des rangs pour aller vers les frontières, une cinquantaine prenait la direction de Tàri, et le reste – environ 70 000 soldats – restait là, attendant les ordres de leur chef.
Artnëos rompit le silence.


- Que les volontaires viennent sur les remparts et soient armés d’arcs et de flèches. Que l’on amène des boucliers pour les protéger.
Au fait, notre armée est bien composée à cinquante pour cent de pirates, je me trompe ?

- Absolument, se contenta de répondre Arcane, presque désespéré par la supériorité numérique de l’ennemi.
- Les pirates viennent de l’île d’Asha, donc logiquement, la plupart d’entre eux sont des elfes marins. Et Nathanaël n’a sous ses ordres que des soldats de feu. Tu vois où je veux en venir Arcane ?
- Tu vas les asperger d’eau ? Et comment ? En les mettant sur les remparts, les mains tendues vers eux ?
- Presque. Qu’on organise des patrouilles dans la ville, dit-il en s’adressant cette fois aux lieutenants. Qu’elles surveillent les murailles pour vérifier qu’il n’y ait qu’aucune brèche, et qu’elles amènent au palais tous les elfes de la nuit. Dites-leur de changer le temps et de créer une tempête, une tornade… Bref, ce que vous voulez, du moment qu’il pleut. Au mieux, ils seront tués ; au pire, ils perdront tous leurs pouvoirs. De cette manière, l’avantage des fortifications sera suffisant pour décimer les rangs de l’armée ennemie.
Divisez notre armée en quatre et positionnez-les aux quatre portes de la cité. Qu’il y ait à leur tête les meilleurs guerriers. Qu’ils se préparent à faire une sortie dans deux jours pour faire rentrer les renforts dans la ville.
Qu’on se prépare à barricader le palais. Que les portes de la seconde et de la troisième muraille soient prêtes à être fermées à tout moment.
N’oubliez pas que Nathanaël se prépare à attaquer. Dans une heure au maximum, nous devrons nous battre.
Arcane, reste à l’intérieur de la ville quoiqu’il arrive. Il faut qu’il y ait quelqu’un digne de confiance pour diriger les troupes si j’y perds la vie. Je participerai à la première bataille, qui sera sûrement la plus dure. Ensuite, ils commenceront à établir un campement pour passer la nuit. A mon avis, quand ils verront que nous sommes aussi forts qu’eux, leurs attaques se feront de plus en plus rares et ils attendront que nous n’ayons plus de provisions pour nous rendre.
Ah, au fait : s’ils pénètrent dans la ville, brûlez tous les ouvrages de la bibliothèque de Calfalas.
Exécution !


Les lieutenants s’inclinèrent et redescendirent aussitôt les escaliers de la tour, alors qu’ils y étaient restés moins de cinq minutes. Lors d’une crise, les pertes de temps pouvaient tout changer.
Arcane, lui, resta encore quelques minutes à observer les lignes ennemies qui commençaient à se positionner sous les ordres de Nathanaël et en profita pour questionner son ami sur les intentions du Souverain en fonction à voix basse pour ne pas que les deux gardes entendent, bien qu’ils soient à quelques mètres d’eux.


- Qu’allait faire Evans au volcan des Brumes ? Je doute qu’il y soit allé simplement pour torturer dame Gil-Galen et pour son mariage, d’autant plus que personne ne sait où se trouve le moine qui a l’autorité nécessaire pour les marier.
- Tu as tout à fait raison, Arcane. Ce que je vais te révéler est un secret, mais si Evans et moi venions à mourir, il faudrait que quelqu’un prenne la relève.
En fait, il y était pour explorer une ancienne cité, qui est inconnue pour la plupart des habitants des Terres Oubliées. Il en existe…


Le général raconta tout ce qu’il savait, jusqu’à l’emplacement de la ville. Cependant, il n’avait plus eu de nouvelle de son frère, alors il ne put décrire le lieu.

- … Et normalement, Evans devrait revenir avec cette amulette, et, toujours d’après les textes que nous avons trouvés, elle lui permettrait d’avoir plus de pouvoirs qu’aucun sorcier ne possède dans la contrée. Cela signifie que les soldats de feu de Nathanaël ne seraient plus que dans son armée. Cela signifie aussi qu’il subirait une des défaites les plus humiliantes qui puissent exister. Cependant, je ne sais pas si l’amulette se trouve véritablement dans la cité, finit par dire Artnëos.

Le silence s’installa, et Arcane redescendit de la tour pour organiser la défense de la ville. Artnëos, lui, observa Nathanaël, essayant de comprendre l’intégralité de sa stratégie… s’il en avait une. C’est alors qu’il remarqua plusieurs personnes humaines à côté du Souverain déchu. Il ne pouvait les reconnaître, mais il était persuadé qu’il les avait déjà vus à Gilond. Puis il analysa le positionnement de l’armée ennemie. Les troupes se dispersaient autour de la ville et, voyant que Nathanaël ne bougeait pas et discutait, il sembla logique au général qu’il attaquerait par la porte Sud.
Il se décida finalement à descendre de sa tour d’observation. Les gardes s’inclinèrent, comme l’exige la hiérarchie des Terres Oubliées, et reprirent leur poste.
Pendant qu’il descendait à l’étage réservé aux dirigeants de Calfalas, il réfléchit à la stratégie qu’il adopterait après. Pas après qu’il aurait descendit les marches, mais après la bataille. Ils devraient tenir deux jours avant de retrouver Evans, qui redonnerait du courage aux guerriers et qui leur permettrait de vaincre les soldats de feu. Bien que très respecté, Artnëos n’était que le frère du Souverain. On ne lui accordait pas la même confiance aveugle. Ce n’était pas lui qui avait remporté la dernière bataille de Calfalas. En y repensant, ce n’était pas logique, puisqu’Evans n’avait jamais mené plus d’une bataille. C’était la loi secrète des sorciers : « gloire au Souverain, et non à son frère ».
Néanmoins, il oublia ces pensées quand il descendit la dernière marche de la tour. Il retourna à son bureau et se changea. Cependant, il hésita à la tenue qu’il devait revêtir. Logiquement, il aurait dû porter celle de général des armées, mais en l’absence du Souverain, c’était lui qui devait menait Calfalas, et la seconde armure d’Evans lui permettrait de mener plus facilement ses hommes. Il la mit donc, puis positionna le casque sur sa tête. Bien qu’il lui restât une demi-heure environ avant la bataille la plus sanglante qui allait exister dans la contrée, il se dépêcha de se préparer. Il fallait que l’armée le voie assez tôt pour qu’il ait le temps de l’organiser. Mais comment allait-il faire ? Tant qu’Evans n’était pas de retour avec l’amulette, ils étaient non seulement en infériorité numérique mais aussi en manque de pouvoirs puissants. Il avait déjà eu l’occasion de voir les soldats de feu de Nathanaël à Gilond, et bien qu’ils aient été une cinquantaine seulement au maximum, ils avaient réussi à pénétrer à travers les lignes adverses facilement. Là, ils n’étaient pas une cinquantaine, mais plusieurs dizaines de milliers. Le seul moyen était d’adopter une stratégie défensive. Il se remémora alors les plus grandes batailles qui avaient eu lieu dans le monde des humains et qui étaient parvenues dans les Terres Oubliées lorsqu’elles étaient encore connues, et il s’inspira des stratégies qui avaient été utilisées pour créer la sienne, qui consistait à rassembler un maximum de boucliers autour des soldats pour créer un mur impénétrable, aussi bien sur les flancs qu’au-dessus des hommes.
C’était décidé : ils allaient se couvrir, et avancer prudemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 3 Avr - 23:45

[Désolé du double-message, mais mon texte dépassait la longueur autorisée^^ xD]

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
4 novembre, 9h

La dernière demi-heure avant la bataille, Artnëos avait parcouru une grande partie des murailles, s’était renseigné sur l’organisation de l’armée, sur le nombre de volontaires, et avait surtout vérifié que tout ce qu’il avait demandé était fait.
Il constata donc avec soulagement – car c’était la première fois qu’il devait organiser la protection d’une ville pendant un siège – que les pirates appartenant aux elfes marins et à l’armée de Calfalas étaient bien sur les remparts, prêts à exécuter les ordres, que les meilleurs archers de la ville étaient prêts à faire feu, positionnés autour des elfes marins, et que les boucliers qu’il avait demandés étaient installés, protégeant ainsi les unités d’attaque à distance
Il avait aussi demandé à ce qu’on positionne des catapultes et des balistes entre la deuxième et la troisième muraille – celles qui se trouvent le plus au centre de la capitale –, car il avait remarqué qu’ étant donné le nombre de soldats de l’armée ennemie, les troupes étaient assez rapprochées, et quelques tirs de catapultes en début de combat ne ferait pas de mal pour désordonner les ennemis.
Tous ses ordres avaient été respectés comme par enchantement grâce à la subordination. Les quatre parties de l’armée de métier étaient prêtes à faire une sortie pour combattre les ennemis. Une centaine de soldats attendait à chaque porte de chaque muraille, prête à les condamner si la situation devenait incontrôlable.
Arcane, lui, était dans une des tours du centre de la ville, car de cette façon il pouvait tout voir et tout savoir du déroulement de la bataille. Il pouvait ordonner la fermeture des portes, contrôler et diriger les tirs des catapultes et des balistes, et surtout observer l’avancée des renforts, car une demi-journée après, il pourrait voir la multitude de points qu’ils représentaient.

Cinq minutes avant le début de la bataille du début de la fin d’un des deux prétendants à la Souveraineté de Calfalas, Artnëos, le casque à la main, s’avança avec son cheval vers la porte Sud tout en encourageant les soldats.


- Soldats !
Nathanaël Gil-Nalìn n’a toujours pas accepté sa défaite, et il revient à présent réclamer son titre de force. Il a rassemblé une immense armée, plus importante que toutes les armées humaines des Terres Oubliées réunies, composée de soldats de feu. Ces soldats étaient comme vous et moi, mais sont à présents morts. Ils reviennent au côté de l’ancien Souverain avec plus de pouvoirs qu’ils n’en avaient de leur vivant.
Cependant, nous savons comment les vaincre. Nous saurons les vaincre ! Grâce à votre courage, grâce à votre expérience, grâce à la solidarité qui lie chacun d’entre vous, et surtout grâce à la fidélité dont vous avez prêté serment pour le seigneur Dablord.
Notre Souverain mérite son titre ! Notre Souverain mérite la confiance et la loyauté que vous lui accordez ! Notre Souverain est le véritable Souverain ! Il ne l’est pas par le sang, mais par la force qu’il a su manifesté quand il le fallait ! Souhaitez-vous un Souverain faible, impuissant, incapable de défendre ses terres ? Souhaitez-vous un Souverain qui perd toutes les batailles auxquelles il participe ?
Le seigneur Dablord est votre Souverain ! Vous lui devez la vie, et il vous doit votre loyauté ! Vous lui devez le respect, et il vous doit sa protection ! Vous lui devez de défendre sa contrée ! Vous êtes les habitants de Calfalas ! Vous êtes les meilleurs soldats des Terres Oubliées ! Vous laisserez-vous tuer par ces morts qui reviennent nous hanter ? Non ! Vous laisserez-vous tuer par le Souverain qui vous a laissé tombé ? Non !
Brandissez les armes, osez vous révolter contre ces envahisseurs ! Levez la tête, affrontez le danger qui attend derrière nos murs ! Marchez, glorifiez le règne du seigneur Dablord !
Gloire aux habitants de Calfalas ! Gloire aux sorciers ! Gloire à sire Dablord !


Son discours se termina lorsqu’il arriva au bout de l’armée. Les soldats levèrent leurs armes et crièrent le nom de leur Souverain. Satisfait de l’inspiration qu’il avait trouvée, il cria finalement les derniers ordres de formation.

- Bouuuuuuu-cliers !
Gardez la formation quoiqu’il puisse arriver ! Remplacez les hommes tombés à terre ! C’est la seule façon de préserver votre vie !


Il fit alors un bref signe à Arcane, qui était en haut de la tour centrale. Celui cria alors un ordre qui fut répété quatre fois. Un silence s’installa une trentaine de secondes, puis des pierres enflammées volèrent par-dessus les soldats, par-dessus les habitations, et par-dessus les murailles, atteignant ainsi l’armée ennemie, qui commençait à avancer. Une deuxième volée de pierres enflammées traversa le ciel une trentaine de secondes plus tard. Arcane ordonna l’ouverture des portes, et chaque partie de l’armée avança.
Artnëos était le premier des hommes présents à la porte Sud à franchir les murs de la ville, souhaitant montrer l’exemple pour encourager les soldats, qui étaient en fait dans la formation romaine de la tortue, à le suivre et à ne pas perdre confiance. Cependant, le général était conscient d’une chose : s’il venait à mourir, les troupes de la porte Sud seraient désordonnés, et ils se feraient massacrer. Le bruit se répandrait dans l’armée après la bataille, et le moral des hommes chuterait tant qu’ils ne verraient pas le Souverain des sorciers…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Ven 4 Avr - 21:06

( Ta défense a des lacunes quand même, des archers te seront d'aucune utilité avec de simples flèches,... Le bois sa brûle et le métal de tes boucliers risquent d'être chauffé à vif... Et je ne pensais surtout pas attaquer que par la porte sud...)

Ils régnaient un calme de mort de mon côté et pendant que je préparait rapidement mes soldats, j'ai pu apercevoir du mouvement du côté de la muraille. J'avais beau avoir les plus robustes et puissants soldats, prendre cette ville serait surement pas une partie de plaisir. Jusquâu moment où quelques boulets vinrent déranger la tranquilité.
Que tout le monde parte à l'assaut de la cité. On enfonce les quatre portes principales. Que tous les soldats situés derrière nos premières lignes ouvrent le feu sur les remparts dès qu'ils seront à porter. Une fois à l'intérieur leur catapulte ne leur seront plus d'aucunes utilités.
Mon ordre fut crier, résonnant tout autour de la cité. Je lancerai qu'un assaut sa pourrait bien se terminer pas ma mort mais tel serait le prix de la reprise de ma contrée.
Je me lancai vers la porte sud, les boulets de catapulte s'était écrasé derrière moi me privant peut-être d'une cinquantaine-centaine de soldats. Je fus suivi par toute l'armée restant ordré avancant arme au point. Dans le mouvement je rangeai mes sabres pour sortir ma hache à double tranchant qui était toujours dans mon dos car des soldats faisaient une sortie par la porte sud d'où je menais la charge. Je me dirigeai sur la droite pour entailler leur flanc. Au moment où je donnai le premier coup de hache tuant le premier traitre tout s'enchaina, le choc des deux armées se fit violents engeandrant des pertes des deux côtés, des flèches volèrent par dessus la palissade mais je m'en inquiétais pas car elle ne causerait presque aucun dégat à mes soldats et en réponse, des miliers de boules de feu partirent vers les remparts certaines heurtant le mur d'autres touchant des soldats et les autres passèrent par dessus. Je ne pus voir ce qui se passait du côté des autres portes mais j'avais bien l'intention d'enfoncer les lignes qui se présentait à moi. En faisant tourner mon hache au dessus de ma tête, la faisant retomber sur des têtes et la faisant pivoter de tous les sens tuant des ennemis mais tout de suite remplacer, je sentis une magie elfique dans l'air qui n'envisageait rien de bon. Cette bataille durerait de longues et pénibles heures...

(Voila à toi de continuer... J'ai fait moins long que toi!!! Comme ca je peux te laisser faire tes propres actions)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Sam 5 Avr - 0:37

[Si, mes archers seront utiles : je peux faire enflammer les flèches, les laisser comme ça, ou les tremper^^ (mais ça leur ferait perdre de la vitesse, ce qui ralentit obligatoirement les soldats touchés)

Et puis justement, j'ai dit que l'armée s'était divisée en quatre parties et que chaque partie faisait une sortie, d'où le fait que le chef de la garnison de la ville soit en haut d'une tour en train d'ordonner l'ouverture des quatre portes. Sourire]


4 novembre, 9h

Artnëos était le seul homme à cheval de la partie de l'armée présente à la porte Sud. Il fit avancer doucement son cheval lorsque les ports furent ouvertes et sortit d'un geste symbolisant le début de la guerre son épée. Il la pointa alors vers le ciel et cria :

- Pour la gloire de sire Dablord !

Les deux armées se rencontrèrent alors. Le général eut à cet instant encore plus l'impression d'être inférieurs en nombre, et la peur s'installa en lui. Cependant, il n'en laissa rien paraître, car il était un des seuls hommes présents à Calfalas à pouvoir encourager suffisamment l'armée pour résister aux soldats de Nathanaël.
Cela faisait longtemps qu'il s'était servi de son épée, mais l'instinct de survie revint à Artnëos comme s'il ne l'avait jamais oublié. L'épée du sorcier trancha tout d'abord une tête lorsqu'il élança son cheval vers l'ennemi, puis elle coupa le bras d'un soldat imprudent. L'arme tounoyait dans les airs et s'abattait presque aussitôt, tuant ainsi plusieurs guerriers en peu de temps. Ceux qui ne mouraient pas aussitôt tombaient sur le sable, et se faisaient finalement piétiner par leurs alliés.
Le général remarqua alors qu'il commençait à s'éloigner un peu trop de ses troupes, et la seule seconde où il fut distrait suffit à un soldat de Nathanaël de faire tomber le leader de Calfalas de sa monture. Il tomba sur le sol à plat ventre, recouvrant son visage de sable. Il se retourna aussitôt et transperça son attaquant par la lame de l'épée. Le cheval, n'ayant plus de cavalier, prit peur et voulut s'enfuir, mais une boule de feu l'atteignit et il tomba, mort.

Pendant le déroulement de la bataille - qui n'avait en fait commençé que depuis cinq petites minutes -, Arcane surveillait les environs et lançait des ordres dans tous les sens. "Tournez les catapultes de 30° vers la droite !", "Refermez les portes !", "Armez les scorpions !"... Finalement, l'ordre qu'il attendait avec impatience put enfin sortir de sa bouche : "Que les elfes marins ouvrent le feu et que les elfes de la nuit modifient le temps !". Ouvrir le feu avec de l'eau, quel ordre paradoxal ! Cependant, les soldats de Calfalas ne s'en soucièrent pas et exécutèrent l'ordre donné. Les elfes marins tendirent alors les mains vers l'armée ennemie, qui s'était dangereusement rapprochée des murailles - pour eux comme pour Calfalas -, et de l'eau jaillit de leurs doigts, aspergeant tous les belligérants de la bataille. Des soldats de feu moururent sur le coup ; certains tombèrent sous la pression de l'eau ; d'autres encore perdirent tout pouvoir et, sous la surprise, furent tués par les guerriers de la ville.

Artnëos était toujours aux prises avec des ennemis, et le nombre de soldats présents fit que ses hommes le perdirent de vue. Cette inquiétude en fit tuer plusieurs, mais leur chef réapparut finalement en train de trancher la gorge d'un homme.
Pendant que des nuages chargés de pluie apparaissaient dans le ciel, les scorpions firent feu du haut des remparts, et des flèches enflammées beaucoup plus grosses que celles des archers s'abattirent sur les envahisseurs. Le général avait fait les bons choix, car cette accumulation de surprises désordonna considérablement l'armée de Nathanaël...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Dim 6 Avr - 0:35

Le pire des malheurs s'abbatit sur les miens. A l'intérieur se trouvait des elfs ou marins qui utilisait la magie de l'eau pour tuer ou affaiblir mes soldats de feu. Des vagues d'eau déferlèrent dans mes rangs et si cela ne suffisait pas, des tirs de balise vinrent affaiblir d'avantage mes rangs, de plus ils commencèrent à fermer les portes. Cette dernière action pouvait m'être bénéfique car les soldats restés à l'extérieur finirait bien par succomber. De plus en plus de soldats tombaient de mon côté mais du sien aussi. Ce qui me laissait un avantage énorme en homme. J'en avais une ressource quasi inépuisable tandis qu'eux étaient limités. Mais à cause de cette saloperie de flotte, mes soldats les plus faibles tombaient ou perdaient l'utilisation de leur pouvoir car pas assez puissant pour contrer la force de l'eau. Mes forces étaient quelques peux désorganiser face à ce dernier assaut, il me fallait avancer à la place de rester embourber devant ces remparts.
Que les Sorciers les plus puissants concentrent tout leur énergie sur ces portes pour les faire exploser!
Montrant l'exemple, je balancais une puissante boule de feu sur l'une des portes qui étaient à moitié fermées. Elle s'ébranla mais ne bougea pas. D'autres boules explosèrent sur les deux portes, le vacarme se perdant dans le désert. Au bruit, je compris que mes soldats firent la même chose aux autres portes. Maintenant il fallait avancer. Pour faciliter mon avancement dans cette foule, je rangeai ma hache et sortie mes deux sabres. Ce changement d'armes me couta une belle écratinure sur ma cuisse mais ce traitre regretta amèrement son geste car je lui avait transpercé son corps de part en part. Laissant mes sabres guidés mes bras, j'ai avancé de deux bon mètres dans les rangs ennemis!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Dim 6 Avr - 12:36

[Je m'incruste un petit peu....jolis posts! Il faudra adapter cet épisode pour le mettre dans l'histoire des T.O., en même temps que l'épisode des T.A...Sourire]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Dim 6 Avr - 13:13

[Sauf que l'épisode des TA devra attendre un petit peu car je dois encore visiter 3 autres villes et 4 temples ;) (mais je pourrai toujours déléguer certaines tâches à mes subordonnés^^)

(Merci^^)]


4 novembre, 9h05

Arcane était toujours en train de crier des ordres à ses subordonnés. Soudain il vit des boules de feu s'abattre sur trois des quatre portes. Il montra alors du doigt les cibles des ennemis à un lieutenant.


- Renforcez les portes ! Préparez au-dessus d’elles l'eau sur les remparts. Arrêtez les tirs de catapultes et doublez le nombre d'archers ! Mettez une ligne de scorpions derrière la seconde muraille. Réitérez les signaux de détresse !
Dites à certains elfes marins d'envoyer de l'eau sur nos boucliers pour être plus efficaces contre le feu ! Que la moitié des archers de la porte Sud visent le seigneur Gil-Nalìn !


Le chef de la garnison commençait à avoir mal à la gorge à force de crier pour se faire entendre à travers le vacarme. Cependant il continua, car il était le seul en mesure d'organiser les défenses de la ville. Ayant soudain une idée, il interpella l’homme qui s’apprêtait à descendre de la tour.

- Combien y a-t-il de tavernes dans la ville ?
- Une dizaine je crois, répondit l’autre sorcier.
- Prenez une centaine d’hommes avec vous, et réquisitionnez tous les tonneaux d’alcool. Mettez-en deux derrière chaque porte de la seconde et de la troisième muraille. Versez-en deux aussi auprès de ceux que vous aurez mis. Mettez-en la moitié de ceux qui restent autour du palais, et gardez le reste dans le palais, prêts à être utilisés.

Le lieutenant s’inclina sans poser de question et s’exécuta.


4 novembre, 9h15

Pendant ce temps, Artnëos se battait à travers les fines gouttes de pluie qui commençaient à tomber. Il rejoignait petit à petit ses troupes, tuant pour cela autant de personnes qu’il le fallait.
Finalement, lorsqu’il put enfin revenir à travers ses guerriers, il remit le plus d’ordre possible dans les rangs.


- Remettez-vous en formation !

Ce bref ordre fut répété par tous ceux qui pouvaient l’entendre, et l’armée retrouva son organisation.
La porte Sud était celle qui subissait la plus grosse attaque, car le chef était là pour les diriger. Artnëos espérait que les hommes qu’il avait mis à la tête des autres soldats avaient pris le dessus sur l’armée ennemie. Il espérait aussi qu’Arcane arrivait à s’en sortir dans la cité, car comme le général, il n’avait jamais dirigé la défense d’une cité.
Cependant, leurs compétences se révélaient largement suffisantes pour cette mission, car malgré leur infériorité numérique, les soldats de Calfalas résistaient assez pour ne pas perdre de terrain. Lorsque les envahisseurs avançaient d’un mètre, les guerriers de la ville les repoussaient de deux mètres. Les boucliers tenaient correctement face aux sortilèges que lançaient les soldats de feu, et ces derniers dépensaient plus d’énergie pour arriver à tuer un adversaire que les troupes de la capitale.
Il restait tout de même quelqu’un que Calfalas n’arrivait pas à tuer : c’était le chef des envahisseurs. Lorsqu’Artnëos le vit, la force qu’il utilisait pour décimer les rangs ennemis se décupla pour se frayer un chemin tellement il souhaitait se débarrasser de Nathanaël.

*S’il meurt ou disparaît, son armée perdra toute organisation et il sera facile de les exterminer !*

Alors que la pluie se faisait plus abondante et que le carnage poursuivait son chemin, le général progressait vers le seigneur qui leur posait tant de problèmes. Cependant, il n’eut pas le temps de brandir son épée sur sa cible car une cinquantaine de flèches fendirent l’air soudainement vers son opposant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mar 8 Avr - 20:59

( Juste si je meurs, ils disparaissent tous... Ils dependent de ma magie car c'est moi qui les ai invoqué... Mais vu que j'ai pas envie de mourir tout de suite...)


4 novembre, 9h30

Malgré ces surprises les unes après les autres qui me surprirent moi et mon armée qui eut pour conséquence de la désorganiser, mes rangs retrouvèrent leur ordre et la bataille repris de plus belle. Contrairement aux soldats ennemis qui fatigueraient à avec le temps, les miens pouvaient augmenter le rythme et la puissance de leur attaque sans s'essouffler puisqu'ils étaient morts et ne ressentaient aucune douleur. Malgré le bruit qui régnait je pus quand même faire entendre mes ordres
Qu'on abandonne l'assaut de la porte nord pour augmenter les effectifs principalement à la porte sud et les portes est et ouest. On tente la percée à la porte sud!
Durant la bataille, j'apercus un peu plus loin de moin l'homme qui menait les troupes adverses. Je nus pas de mal à le reconnaitre, c'était Artnëos Dablord, un subordonné d'Evans. Je n'eus malheureusement pas le temps de m'occuper de lui car une cinquantaine de flèches volèrent à ma rencontre. Pour ma défense, je déployais devant moi une grande déflagration de feu. Ces brindilles pointus volèrent en éclat, sauf une qui m'avait échapée. Elle vint me transpercer les cotes. Je la rétirai violemment et soigna ma blessure grace à mon pouvoir de guérison. Cet assaut en traitre me mit dans une colère rare et ils allaient découvrir à leur dépend leur erreur. Je balancais deux grosses boules de feu plus puissantes que toutes les précédentes. Elles vinrent heurter les deux portes qui vibrèrent viollement. Encore un assaut et cette porte ne serait plus. La rage et la soif de vengeance me controlait et j'avancais de plus en plus dans leur rang faisant un passage pour mes guerriers qui me suivaient.
Balancé les plus puissantes boules de feu contre ces portes! Elles vont bientot tombées!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mar 8 Avr - 23:10

[Je sais, mais je n'ai jamais dit que je voulais que tu meures. ;)

Par contre, juste pour info, on ne pourra pas, ni moi ni toi, continuer la bataille pendant plusieurs heures à ce rythme-là. Bien que tes hommes ne se fatiguent pas, toi tu fatigues, et donc tes soldats aussi, puisque comme tu l'as dit, ils dépendent de ta magie. Tu ne pourras pas franchir la seconde muraille cette fois-ci^^]


4 novembre, 9h30

Artnëos fut surpris par la vitesse de réaction de son principal ennemi. Alors que celui-ci retirait la flèche qu'il avait reçue dans les côtes, le général de Calfalas remarqua que les soldats de feu commençaient à suivre leur chef. De plus, il était assez près pour entendre les ordres qu'il venait de crier. Il chuchota donc un bref ordre à un lieutenant qui venait de trancher la gorge d'un des envahisseurs, qui le transmit à un autre homme, transportant l'ordre jusqu'aux portes de Calfalas discrètement.
Pendant ce temps, Artnëos s'élançait vers Nathanaël en brandissant son épée, stoppant ainsi la progression ennemie. Les guerriers de la cité formèrent ensuite derrière lui un mur de boucliers sur toute la longueur de la porte, empêchant quiconque de franchir la ligne de front.
Cependant, un combat sans merci commença. Le commandant des troupes de la ville frappa de toutes ses forces sur les sabres de son adversaire, le destabilisant ainsi, mais celui-ci riposta par une feinte qui faillit coûter la vie du général. Le fer résonnait entre eux, et Artnëos lança alors une boule de feu sur le pied du Souverain déchu. Cependant il reçut pendant le temps de son sortilège une entaille profonde dans son bras gauche.

De l'autre côté des remparts, dans la tour du centre de la capitale de la contrée, l'ordre qu'avait lancé le général arriva aux oreilles du chef de la garnison. Celui-ci cria alors les ordres qui le suivaient par logique.

- Ouvrez la porte Nord dès que vous le pouvez ! Envoyez un messager à Thorerd : que les troupes du seigneur Pänis encerclent de leur arrivée Calfalas !

Il reprit son souffle, et continua.

- Ouvrez la porte Sud sur-le-champ ! Que les troupes restent cependant en formation le temps que le seigneur Gil-Nalìn pénètre dans la ville. Bloquez ensuite l'armée ennemie, et capturez-le !
Fermez la seconde porte et que les troupes de la 1ère porte restent en formation de défense !

Il descendit alors les marches de la tour pendant que son ordre se répercutait sur les murs de la ville puis, quand il fut sur la muraille, descendit les dernières marches, et courut, avant que la seconde porte se ferme, derrière la porte Sud de la première muraille.
A 9h45, donc une dizaine de minutes après l'ordre qu'il avait lancé, il était juste derrière les centaines de soldats en formation, l'épée à la main, prêt à s'emparer du Souverain déchu, comme l'avait ordonné Artnëos.

*Faisons semblant de faiblir et attirons-le dans une embuscade* s'était dit Artnëos avant d'engager le combat au corps à corps avec son ennemi.



[Au fait, fais gaffe au langage de ton personnage : je te rappelle qu'il est censé être un Souverain... Ce n'est pas Jo l'Pekno. ;)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 20:55

[Je connais une vieille dame qui s'appellle Jo....Lool]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 22:45

( Heu... si j'ai bien compris sur la première muraille, il y a deux portes??? Si c'est ca, faut que tu m'expliques comment, deux grand portes peuvent être dans la largeur de la muraille...
Et pis t'as un problème avec les paysans? LOL )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 22:51

[Zelda, t'es HS.

Nath', en fait il y a trois murailles autour de la ville elle-même, bien que certaines habitations se trouvent entre les murailles. Le palais se trouve au centre de la ville, avec quatre tours accédant directement à la muraille (tous les murailles communiquent, mais il est impossible, même en contrôlant la 1ère muraille, d'atteindre la 3e d'un coup, car de nombreux murs les séparent). Et donc, il y a 4 portes autour de Calfalas (N, S, O, E), ou plutôt 4 rangées de portes, car il y a 4 portes à chaque muraille.
Capiche ? Lool

Et puis ce n'est pas une question de paysan ou non, c'est simplement que ton perso est censé être mieux éduqué que le mien car lui a été élevé dans une famille royale, ce qui inclut une excellente éducation ET politesse. ;) ("balancer" est familier et n'est pas digne de quelqu'un appartenant à une lignée royale)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 23:13

( Le jour où je parlerais soutenu, à autant de chance de venir que ton personnage mourir soudainement d'une grippe....
Merci pour les infos! Je m'avancais dans le vague et je voulais pas raconter (trop) de conneries)

4 novembre, 9h30

Durant cette charmante bataille, j'eus la charmante occasion de batailler avec Artnëos. C'était un fin escrimeur mais j'eus l'occasion de l'entailler profondément le bras. Après une charge collective contre la porte sud ouverte, celle-ci vola en éclat dans un bruit fracassant qui recouvrit le bruit des combats. Le débris volèrent un peu partout faisant des victimes d'un cotés comme de l'autre. J'eus le plaisir de découvrir une horde de soldats boucliers au point prêt à défendre l'entrée.
Que l'on continue l'assaut sur les portes est et ouest! Tous les Souverains en tête de l'assaut pour faire plier cette défense.
Je dus me baisser pour éviter le tranchant de la lame d'Artnëos.
Et faite moi, rougir ces boucliers!
Des centaines de boules de feu heurtèrent les boucliers. Ils devaient en dégager une chaleur oppressante pour les soldats ennemis planquées derrière. Une dizaine de Souverain menaient l'assaut. Pour accomplir une jolie percée, j'avais pris la décision de mettre les Souverains qui métrisaient bien mieu que moi cet art de la guerre et avec leut techniques aux armes et en magie, je n'avais pas de soucis à me faire. Tandis que moi, j'étais aux prises avec un Sorcier têtu.
Abdicte et arètons ces pertes monstrueuses ici. Je vous laisserais tous la liberté. C'est pour Evans que je suis venu!
Je lui fis cette proposition lorsque nos deux armes se tenaient têtes et nos deux visages assez près pour qu'ils m'entendent clairement.
De l'autre côté, les soldats ennemis semblaient battre gentiment vers l'intérieur de la ville.

_________________


Dernière édition par Nathanaël Gil-Nalìn le Mer 9 Avr - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 23:17

[Edite : Arcane avait ordonné, dans mon dernier RP, l'ouverture de la porte Sud ;) (donc pas besoin de la faire exploser pour rien, c'est du fer de perdu^^ Lool)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Nathanaël Gil-Nalìn
Sorcier : Souverain déchu
Sorcier : Souverain déchu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3209
Age : 27
Emploi : Géomaticien
Date d'inscription : 12/12/2006

Caractéristiques
Etat physique: Tip top
Statut: Mercenaire

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 23:18

( Ah zut, j'ai cru que tu l'avais refermé. De toute facon je voulais la faire peter...)
EDIT: J'ai précisé qu'elle était ouverte masi je l'ai fait quand même explosé!)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diboan Onòra
Sorcier
Sorcier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3901
Age : 25
Emploi : Lycée - 1ère S
Date d'inscription : 28/05/2007

Caractéristiques
Etat physique: Grièvement blessé
Statut: Lieutenant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Mer 9 Avr - 23:35

[Tu perds beaucoup de magie inutilement mon pauvre^^
Je te rappelle qu'un sorcier qui utilise trop de magie fatigue, et que la fatigue conduit à la perte... ;) (et ce n'est pas parce que tu es le sorcier le plus puissant des TO - pour l'instant - que tu passes à travers les mailles de la fatigue ;))]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolehp.actifforum.com
Artnëos Dablord
Mort
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 32
Date d'inscription : 24/10/2007

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 10 Avr - 0:18

4 novembre, 9h30

Alors que les visages des deux ennemis n'étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre, Nathanaël fit une proposition au général.


- Abdicte et arètons ces pertes monstrueuses ici. Je vous laisserais tous la liberté. C'est pour Evans que je suis venu!

Artnëos ne put s'empêcher de sourire devant lui, mais ce n'était pas un sourire amicale, mais plutôt un sourire cruel.

- Il en est hors de question. Nous gagnerons ou nous périrons l'arme à la main ! De toute façon, mon frère n'est pas là, car il est en train de tuer à petit feu votre amie, la Souveraine des elfes sylvains. D'ailleurs, à l'heure qu'il est, elle doit déjà être morte !

Le sourire de l'homme ne disparut pas, au contraire, car il savait le choc qu'avait dû secouer son adversaire.


- Je regrette qu'Evans ait été si magnanime avec vous. Je l'ai toujours dit : sa bonté le perdra. Si seulement il ne s'était pas senti votre débiteur à Gilond, vous seriez déjà mort, et je n'aurais pas eu à vous tuer maintenant !


Ses dernières paroles se firent plus fortes, et il s'écarta alors de son ennemi pour mieux lui couper la main gauche. [Et alors ? Je vous rappelle que je n'ai plus d'oreille droite, donc comme ça les handicapes sont équilibrés ! :peace: (et en plus j'ai fait attention à couper la main la moins utile :P)] Le Souverain déchu, surpris, mit du temps à réagir, suffisamment pour qu'Artnëos lui donne un coup de pied dans la cuisse, lui faisant perdre l'équilibre. Cependant, malgré la blessure qui lui faisait atrocement souffrir et alors qu'il était à terre, il lui entailla profondément les côtes, faisant reculer le général. Par leurs blessures respectives, les deux hommes se faisaient plus faibles que jamais, et ils hésitèrent à combattre à nouveau. Finalement, ils s'éloignèrent tous les deux pour rejoindre les dernières lignes de combat de leur armée et ainsi se reposer...

Pendant ce temps, alors que Nathanaël - et donc tous les soldats de feu - perdait des forces, Arcane repoussait tant bien que mal les envahisseurs. Ils reculèrent de quelques mètres lorsque la première ligne de front contre les ennemis explosa, mais ils réussirent néanmoins grâce à la vitesse de réaction du chef de la garnison à les repousser jusqu'à la limite de la ville. Cependant, les soldats qui avaient dépassé le mur de boucliers étaient relativement peu nombreux, car les troupes de Calfalas s'étaient empressées de refermer la brèche, condamnant ainsi bientôt les "morts-vivants" qui s'approchaient.
Les boules de feu que subissaient les boucliers étaient puissantes, mais le fait qu'Arcane ait ordonné qu'on mouille ces derniers les renforçait quelque peu. De toute façon, les sorciers avaient toujours vécu dans le feu et dans la chaleur, alors la plupart résisterait suffisamment longtemps pour être encore en vie à la fin de la bataille.


[Si tu fais repousser ta main, j'utilise mon droit de veto ! :peace:

(surtout que sinon, je sens que les portes vont toutes exploser en même temps, ce que tu avais l'air de vouloir faire... :Yeesssseeuuhh!!:)]

P.S. : j'adore le pouvoir des mots ! Lool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Gil-Galen

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6832
Age : 27
Emploi : étudiante, biologie-chimie-géographie
Date d'inscription : 20/05/2006

Caractéristiques
Etat physique:
Statut: Dirigeant

MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   Jeu 10 Avr - 19:20

[Vos barres de vie et de magie, mes amis.... :sillfe: ]

_________________
- Plus un arbre s'enracine profondément dans le sol, plus il s'élèvera vers haut vers le ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moyrah.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La reprise de Calfalas ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La reprise de Calfalas ?!
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonne reprise pour les pauvres écoliers...
» Reprise de service ! [+ Demande de PNJ]
» La reprise vidéo dans la MLS
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» Katzenjammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Autre :: Salle des archives rps :: Contrée de Calfalas :: Calfalas-
Sauter vers: